Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Venezuela rejette les déclarations d'ingérence du gouvernement colombien sur les élections du 21N.
Écrit par Enio Melean le 24/11/2021 . 
Le ministre du Pouvoir populaire pour les Affaires étrangères, Félix Plasencia, a condamné les déclarations d'ingérence du président colombien, Iván Duque, qui, suivant la ligne de Washington, a mis en doute la transparence des résultats des élections régionales et municipales organisées au Venezuela le 21 novembre.

"C'est le plus grand imposteur d'Amérique latine, dont l'héritage est la trahison des accords de paix et l'assassinat de centaines de leaders sociaux. Monsieur Patraña, occupez le peu de temps qu'il vous reste à Nariño pour vous occuper des multiples problèmes qui affligent le peuple colombien", a répondu le ministre vénézuélien des Affaires étrangères par l'intermédiaire de son compte Twitter @PlasenciaFelix.

Selon le registre des agressions 2021 de l'Institut colombien d'études sur le développement et la paix (Indepaz), jusqu'au 15 novembre, 88 massacres ont eu lieu dans le pays voisin, avec l'assassinat de 152 dirigeants et défenseurs des droits de l'homme, et de 43 signataires de l'accord de paix (2016).

Le 8 novembre, la ministre Plasencia a regretté que le président Duque n'ait pas respecté la répartition des pouvoirs dans sa nation en bloquant les tentatives du parlement colombien de créer une commission bilatérale avec son homologue vénézuélien pour normaliser les relations diplomatiques et commerciales, rompues depuis 2019.

source : https://mppre.gob.ve/2021/11/24/venezuela-declaraciones-injerencistas-gobierno-colombiano-elecciones-21n/

Tag(s) : #Venezuela, #colombie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :