Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-11-21 19:04:40

      

Caracas, 21 novembre (RHC) Le ministre des Affaires Étrangères du Venezuela, Félix Plasencia, a rejeté aujourd’hui les déclarations du directeur de la Division des Amériques de Human Rights Watch, 

visant à ternir les élections dans ce pays.

Dans un message publié sur le réseau social Twitter, José Miguel Vivanco a mentionné des actes de violence qui auraient été commis par des groupes proches du gouvernement vénézuélien dans le contexte des élections régionales et municipales.

"L’irresponsabilité et l’audace de ce monsieur n’ont pas de limites", a souligné le ministre des Affaires étrangères en rejetant les accusations du dirigeant de Human Rights Watch.

Plasencia a alerté que devant la journée démocratique impeccable de ce dimanche, on prétend fabriquer un dossier virtuel pour tenter de brouiller le civisme et la vocation démocratique du peuple vénézuélien.

À son tour, le premier vice-président du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV), Diosdado Cabello, a mis en cause des porte-parole de droite comme José Miguel Vivanco, "qui tentent de ternir par des déclarations irresponsables le processus électoral" qui s’est tenu ce dimanche.

"Il y a ceux qui inventent des choses, (...) qu’il y a des fusillades dans les bureaux de vote, bien sûr causées par les collectifs (partisans du gouvernement bolivarien); les auteurs de tels mensonges sont des irresponsables qui essaient de nuire à un processus beau où le protagoniste est le peuple", a souligné Cabello.

Le chef du commandement de campagne du PSUV a affirmé que la violence en tant que mécanisme politique, habituellement utilisée par l’opposition, est restée dans  le passé vénézuélien.

Cabello a indiqué que la voie de la violence a été battue par la volonté majoritaire de la société vénézuélienne d’exprimer ses opinions et de régler ses différends aux urnes.

Plus de 21 millions d’électeurs se sont rendus aux urnes ce dimanche pour élire les 23 gouverneurs et 335 maires de la nation sud-américaine, ainsi que les membres des conseils législatifs régionaux et des conseils municipaux.

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/277725-le-ministre-des-affaires-etrangeres-du-venezuela-rejette-les-declarations-dun-responsable-americain-sur-les-elections

Tag(s) : #Venezuela, #Elections

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :