Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeudi 18 novembre 2021
Grèce : Rassemblements massifs anti-impérialistes en l'honneur du soulèvement de polytechnique de 1973.


Des milliers de personnes ont participé aux rassemblements annuels organisés à Athènes, Thessalonique et d'autres grandes villes grecques par le Parti communiste (KKE) et son aile jeunesse (KNE), mercredi 17 novembre, afin de commémorer le 48e anniversaire du soulèvement polytechnique de 1973 contre la junte militaire.

À Athènes, les manifestants ont défilé pacifiquement dans les rues centrales de la capitale grecque, ont crié des slogans anti-impérialistes ("Depuis Polytechnique, l'ennemi reste le même : l'OTAN, les gouvernements, le capitalisme") et ont terminé devant l'ambassade des États-Unis où ils ont brûlé des drapeaux de l'OTAN et des États-Unis.
À la tête du rassemblement se trouvaient les membres de l'Association des emprisonnés et exilés par la junte grecque (SFEA), tandis que les autres blocs comprenaient le Comité pour la paix et la détente internationale (EEDYE), la Fédération des femmes grecques (OGE), le Front militant de tous les travailleurs (PAME), les syndicats et de nombreuses associations et groupes d'étudiants. 

La marche d'Athènes s'est déroulée en présence du secrétaire général du CC du KKE, Dimitris Koutsoumbas, qui a fait la déclaration suivante aux journalistes : "Les messages du soulèvement polytechnique sont également d'actualité aujourd'hui, car tant la dictature bourgeoise qui existait en 1973 que la démocratie bourgeoise qui a suivi en 1974 servent et expriment les intérêts du capital monopoliste et des alliances impérialistes des États-Unis et de l'OTAN, confirmant ainsi que seul le peuple peut sauver le peuple". 

À Thessalonique, la deuxième plus grande ville de Grèce, le rassemblement de cette année a été particulièrement important avec plus de 14 000 manifestants. Les participants ont défilé dans le centre-ville et se sont arrêtés devant le consulat des États-Unis où ils ont crié des slogans anti-impérialistes et brûlé le drapeau américain. La marche anti-impérialiste de cette année a également acquis un caractère de solidarité envers le peuple et le gouvernement cubains face aux récentes machinations contre-révolutionnaires impérialistes. 

Il faut rappeler que l'année dernière, le 2020 novembre, dans le cadre de l'escalade de l'autoritarisme, le gouvernement conservateur de la ND avait interdit les manifestations anti-impérialistes et tout rassemblement de plus de trois personnes dans tout le pays, sous prétexte que la marche serait une "bombe à retardement" sanitaire en raison de la pandémie de COVID-19. À l'époque, le rassemblement du KKE avait été violemment attaqué par les forces de police anti-émeute dans le centre d'Athènes. 

source : https://www.idcommunism.com/2021/11/greece-massive-anti-imperialist-rallies-in-honor-of-the-1973-polytechnic-uprising.html

Tag(s) : #KKE

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :