Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

26/11/2021 23:39
Le 26 novembre 2021, l'ambassade du Vietnam en France, des dirigeants de la ville de Marseille, des représentants du Parti communiste français (PCF) et de la rédaction du journal La Marseillaise ont dévoilé la plaque commémorative du président Hô Chi Minh, reconnu par l’Unesco comme «Héros de libération nationale, homme éminent de culture du Vietnam», un artisan de la paix pour son propre peuple, mais aussi un militant qui a inlassablement œuvré pour l’émancipation des peuples de par le monde.


Dévoilement de la plaque mémorielle du président Hô Chi Minh à Marseille.

 
L’évènement constitue aussi l'une des activités pour célébrer le 110e anniversaire de l'embarquement du président Hô Chi Minh à bord du navire français Amiral Latouche Tréville pour partir à l’étranger, concrétiser son ambition de libérer son pays de la domination coloniale.
 
L'enseigne commémorative, en granit noir, est accrochée au mur du siège du journal La Marseillaise et gravée de lettres en français, avec le contenu : "À Marseille en 1911, le futur Président Vietnamien Ho Chi Minh (alias Van Ba) arrive pour la première fois en France, à l’aube de son long chemin pour le salut national du Vietnam".
 
S'exprimant lors de la cérémonie de dévoilement la plaque mémorielle, l'ambassadeur vietnamien Dinh Toan Thang a présenté ses remerciements et apprécié les sentiments et la volonté de l’autorité municipale et des habitants de Marseille qui ont "considéré la plaque mémorielle du Président Hô Chi Minh comme une partie intégrante du patrimoine culturel de la ville".
 
"C’est un précieux patrimoine qu’il revient à nous tous de valoriser, d’enrichir et de pérenniser, car il fait partie intégrante de notre mémoire collective et des pages d’or que nous avons écrits, que nous écrivons et que nous allons écrire pour les relations historiques et exemplaires entre nos deux pays et entre nos deux peuples", a insisté l’ambassadeur vietnamien en ajoutant que "l'événement d'aujourd'hui reflétait également la relation particulière que le Vietnam a entretenue avec la ville de Marseille, une relation qui a des racines profondes dans les luttes des différentes générations de la ville de Marseille aux côtés du peuple vietnamien pour l'indépendance et la liberté".
 
Les dirigeants de la ville, les représentants du PCF et de la direction du journal La Marseillaise, en évoquant la vie active du président Hô Chi Minh, ont tous exprimé leur respect pour ce leader, père de la nation vietnamienne. Ils ont hautement apprécié son désir et sa détermination d’œuvrer pour le salut national. Ils ont considéré l'installation de la plaque commémorative comme un témoin de l’histoire non seulement du Vietnam, mais aussi de la France, montrant l'amitié et la solidarité des Marseillais en particulier et des Français en général envers le peuple vietnamien, comme la conclusion de l'adjointe au maire de Marseille Audrey Garino : "Cette plaque mémorielle témoigne de notre histoire. Elle sera là pour nous le rappeler et nous permettre de célébrer l'amitié sincère entre nos peuples".
 

La plaque mémorielle du président Hô Chi Minh à Marseille.
 
Pendant longtemps, le gouvernement vietnamien avait le désir de trouver un site pour construire un mémorial pour le président Hô Chi Minh dans la ville portuaire de Marseille, la première destination où il a mis ses pieds dans son voyage pour le salut national, et également pour commémorer et reconnaître les contributions du Président Hô Chi Minh personnellement et de la communauté vietnamienne en général dans la ville de Marseille, première porte d'entrée vers la France et l'Europe pour de nombreuses générations de Vietnamiens.
 
Après avoir pris connaissance de ce souhait, M. Jean-Charles Nègre, le regretté membre du Comité permanent du PCF, s'est adressé au siège du journal La Marseillaise.
 
En juin 2019, après plusieurs séances de travail, l'ambassade du Vietnam en France a réussi à convaincre la mairie de Marseille et la direction du journal La Marseillaise d'approuver la pose d'une plaque mémorielle de l'Oncle Hô sur la façade du bâtiment dudit journal. Le siège du journal La Marseillaise est situé dans le Vieux-Port, au centre-ville qui a une architecture unique et constitue un symbole de la ville portuaire. Le bâtiment porte également une signification historique particulière car il était autrefois le berceau des mouvements ouvriers et populaires français au début du XXe  siècle. La Marseillaise était le porte-parole du PCF pendant la guerre de Résistance, un journal progressiste, résistant et indépendant qui lutte toujours pour une société libre, égalitaire et humaine.


L'ambassadeur du Vietnam en France Dinh Toan Thang prend la parole lors de la cérémonie de dévoilement de la plaque mémorielle du président Hô Chi Minh à Marseille.
Jusqu'à présent, de nombreux documents recueillis ont montré des liens entre l'Oncle Hô et la ville de Marseille, où il est venu pour la première fois en France sur son chemin pour le salut national en 1911. En 1921, le PCF a tenu son premier Congrès à Marseille et Nguyên Ai Quôc y assista en tant que le seul représentant d'un pays colonial. En 1946, c'est aussi ce lieu où l'Oncle Hô quitta la France au terme de sa première visite officielle en tant que président de la République démocratique du Vietnam. Dans cette ville, avant d'embarquer sur le navire pour rentrer chez lui, en septembre 1946, le président Hô Chi Minh a rencontré la communauté vietnamiens d'outre-mer, reçu des dirigeants locaux et accordé des interviews à La Marseillaise et à la presse locale.
 
Marseille est la plus ancienne ville portuaire de France et deuxième ville la plus peuplée en France. Terre l'accueil des soldats et ouvriers des pays coloniaux réquisitionnés en France pour servir ce pays pendant la guerre au début du XXe siècle, dont des Vietnamiens, bénéficiant d'un climat chaud et ensoleillé, Marseille et ses régions environnantes sont devenues lieux de refuge de nombreuses générations de Vietnamiens. Jusqu'à présent, ces dernières se réunissent dans une communauté forte et patriotique.
 
En 2019, le Vietnam a inauguré le Consulat honoraire à Marseille pour aider et soutenir la communauté vietnamienne de cette ville et de ses environs. Le Consul honoraire est M. Nguyên Công Tôt.
 
 
Texte et photos : Thu Hà NGUYEN/CVN

source : https://m.lecourrier.vn/devoilement-de-la-plaque-memorielle-du-president-ho-chi-minh-a-marseille/933261.html

Tag(s) : #vietnam, #PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :