Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-11-21 18:37:29

      

Caracas, 21 novembre (RHC) Après avoir exercé leur droit de vote aux élections de dimanche, des dirigeants vénézuéliens ont qualifié d’exemplaire cette consultation.

La vice-présidente exécutive du Venezuela, Delcy Rodriguez, a déclaré : « Aujourd’hui, les élections régionales et municipales de ce dimanche sont une leçon de démocratie du peuple.

La haute fonctionnaire a souligné devant la presse la discipline et le civisme avec lesquels les Vénézuéliens participent à ce processus électoral, résultat du dialogue entre l’opposition et le Gouvernement.

Rodriguez a souligné que c’est un jour historique pour la nation vénézuélienne, car c’est le moment où le peuple décidera aux les urnes ceux qui dirigeront le pays, mais il réaffirmera également que les problèmes de cette nation sont résolus entre Vénézuéliens, sans ingérence extérieure, Ni des États-Unis, ni de l’Union européenne.

Elle s’est félicitée de la présence des 300 observateurs internationaux de plus de 55 pays en visite au Venezuela pour accompagner les élections.

À cet égard, elle a souligné : «...nous remercions et nous apprécierons toujours le soutien et la compagnie des amis qui ne nous ont pas abandonnés, ni dans les pires moments, merci pour la solidarité».

De son côté, le ministre des Affaires Étrangères, Félix Plasencia , a qualifié  le Venezuela d’exemple pour le monde dans l’organisation des processus électoraux, à propos de la tenue des élections régionales et municipales.

Le chef de la diplomatie vénézuélienne a souligné le caractère transparent et absolument vérifiable du système de vote mis en place dans le pays; "cela fait de nous un exemple mondial, une icône des processus électoraux dans le monde", a-t-il souligné.

"Que personne ne reste aujourd’hui sans participer, sans voter, sans remplir son devoir de patrie, pour qu’ensemble nous ratifiions la vocation démocratique de notre peuple", a ajouté plus tard le ministre des Affaires étrangères sur son compte du réseau social Twitter.

De son côté, le ministre du Pétrole, Tarek El Aissami, a qualifié la journée d’historique et de victorieuse, rappelant que pour y parvenir le peuple a dû surmonter de nombreuses difficultés.

«De grands efforts ont été déployés afin de  surmonter le siège des États-Unis et obtenu qu’une partie des secteurs de la vie politique au Venezuela se soumettent à nouveau à la volonté souveraine du peuple vénézuélien».

Aujourd’hui, a-t-il dit, après beaucoup de dialogue, sous la direction du président Nicolas Maduro, l’opposition participe à cet exercice souverain à cette fête électorale.

Il y a de nombreuses raisons que nous pouvons brandir, la plus importante : consolider ce qui nous a coûté tant d’efforts pendant de nombreuses années et 2021 restera à nouveau dans les pages les plus sublimes de l’histoire vénézuélienne, a-t-il souligné.

Pour sa part, le président de l’Assemblée Nationale (Parlement) du Venezuela, Jorge Rodriguez, a ratifié la voie électorale comme seul mécanisme pour accéder aux espaces de pouvoir dans cette nation sud-américaine.

Le président de l’Assemblée nationale a souligné la participation à la consultation de la plupart des organisations politiques du pays, qui s’est traduite par la présentation de plus de 70 000 candidats, appartenant pour la plupart à des factions d’opposition.

Rodriguez a rappelé que les élections de ce dimanche sont une conséquence directe du vaste processus de dialogue et de concertation nationale promu par le Gouvernement bolivarien conjointement avec divers secteurs de l’opposition.

À cet égard, le Président du Parlement a salué le fait que les larges majorités politiques préconisent la voie électorale pour régler les différends, en une nouvelle démonstration des valeurs démocratiques et pacifiques du peuple vénézuélien.

Au sujet du programme d’observation internationale activé pour les présentes élections, le Président de l’Assemblée Nationale s’est montré confiant que les observateurs constateront la solidité du système électoral du Venezuela, un "pays en paix qui croit fermement en la démocratie" a souligné.

Le premier vice-président du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV), Diosdado Cabello, a quant à lui réaffirmé la force du système démocratique du pays et la volonté dominante de régler les différends politiques en paix.

Le dirigeant socialiste a affirmé qu’il existe au Venezuela une véritable démocratie, où le peuple décide par le vote souverain de qui seront ses gouvernants.

Dans des déclarations à la presse, Cabello a souligné la large participation de la plupart des partis politiques du pays aux élections de dimanche.

Diosdado Cabello a souligné le rôle du pouvoir populaire en tant qu’unique garant de la légitimité du processus électoral, en exprimant son rejet de toute tentative de facteurs ou d’observateurs extérieurs de vouloir minimiser la validité des soi-disant mégaélections.

De même, le premier vice-président du PSUV a appelé toutes les organisations politiques du pays à reconnaître le verdict des urnes; "le peuple veut la paix, le Venezuela renaît de la haine et avance fermement".

Plus de 21 millions de Vénézuéliens étaient appelés à exercer leur droit de vote lors des élections pour élire les 23 gouverneurs et 335 maires du pays, en plus des membres des assemblées législatives régionales et des conseils municipaux.

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/277722-des-dirigeants-venezueliens-qualifient-dexemplaire-les-elections-dans-leur-pays

Tag(s) : #Venezuela, #Elections

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :