Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-10-17 17:42:20

 

 

Bogota, 17 octobre (RHC) L’Institut d’Études pour le Développement et la Paix (Indepaz) a dénoncé l’assassinat d’un autre dirigeant social en Colombie, cette foi-ci le meurtre a été enregistré dans la municipalité d’ Alto Baudó, dans le département du Chocó.

Selon Indepaz, la victime s’appelait Maria Lina Pedroza Isarama et faisait partie de la communauté de Puerto Alegre la Divisa Nauca, à Puerto Luis à Alto Baudó, "Elle a été abattue après avoir marché sur une mine antipersonnel alors qu’elle effectuait des travaux de collecte de pain dans la région", précise-il.

Le Bureau du Défenseur du peuple avait publié une résolution dans laquelle il mettait en garde contre la grande dangerosité de la région en raison des affrontements armés incessants résultant du conflit territorial. "Les groupes armés encerclent les chemins et les cultures, entravant le passage des personnes, y compris des mineurs", ajoutent-ils.

Selon les rapports d’Indepaz, les groupes d’autodéfense gaitanistes de Colombie (AGC), l’Armée de libération nationale (ELN) et des bandes criminelles plus petites opèrent dans le département du Chocó.

Le génocide en Colombie ne cesse pas, Indepaz détaille que dans le courant de l’année un total de 136 leaders sociaux ont été assassinés, alors que depuis la signature de l’Accord de paix en 2016 à ce jour, le nombre de dirigeants tués s’élève à 1252

Source Hispan TV

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/274083-un-leader-social-est-assassine-au-choco-le-numero-137-en-colombie-en-2021

Tag(s) : #colombie

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :