Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Les préparatifs du secteur touristique en vue de la réouverture des frontières de notre pays le 15 novembre se basent sur la prémisse d'un tourisme responsable et sûr, bien que les mesures sanitaires aient été assouplies, comme la suppression de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs internationaux à leur arrivée dans le pays à partir du 7 du mois prochain.

Auteur: Gladis Leidys Ramos | informacion@granmai.cu

26 octobre 2021 10:10:11


À partir du 15 novembre, les tests pcr dans les aéroports seront supprimés Photo: Endrys Correa Vaillant
Les préparatifs du secteur touristique en vue de la réouverture des frontières de notre pays le 15 novembre se basent sur la prémisse d'un tourisme responsable et sûr, bien que les mesures sanitaires aient été assouplies, comme la suppression de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs internationaux à leur arrivée dans le pays à partir du 7 du mois prochain.
C'est ce qu'a expliqué mardi, lors d'une conférence de presse, Juan Carlos Garcia Granda, ministre du secteur, qui a également annoncé que quelque 100 000 visiteurs sont attendus pour cette saison hivernale, un chiffre qui n'est pas proche de celui traditionnellement atteint, mais qui, à la suite de la fermeture des frontières et de la paralysie quasi-totale du secteur en raison de la pandémie, confirme que l'industrie cubaine des loisirs montre des signes de reprise progressive.
Le ministre a indiqué que toutes les décisions prises visent à offrir aux vacanciers de l'Île un séjour agréable et sûr.
Il a souligné que les dix aéroports internationaux sont désormais prêts et que de grandes attentes ont été soulevées par les tour-opérateurs et les compagnies aériennes. Il a précisé que les demandes ont pour origine le Canada, le Royaume-Uni et d'autres pays européens, ainsi que le Mexique, le Panama et la République dominicaine, dont les vols sont essentiels pour relier les marchés du pôle Sud et certains clients européens qui se trouvent dans ces endroits.
La Russie, quant à elle, prévoit une croissance pour cette saison d'hiver, et a même autorisé des vols au départ de différentes villes russes.
Il a précisé que les compagnies régulières telles qu'Iberia,  Air Europa, une série de vols charter, et World2Fly, une nouvelle compagnie aérienne dans laquelle une grande confiance a été placée, ont été maintenues, tandis que Cubana de Aviación a également annoncé le redémarrage de ses routes traditionnelles vers les marchés d'Argentine et d'Espagne ; tandis que Turkish Airlines a rétabli ses fréquences vers La Havane.
Pour ce qui est des infrastructures et d'autres aspects, il a indiqué que 4 000 nouvelles chambres supplémentaires ont été créées. Parallèlement, « nous nous engageons à rénover les produits et à utiliser les technologies pour améliorer nos services aux clients ».
Pendant ces deux années, nous avons travaillé pour augmenter l'offre touristique, à travers la participation de tous les acteurs économiques présents dans la gestion, qui la complètent et l'enrichissent, a-t-il affirmé.
Une priorité, a-t-il ajouté, est de travailler avec les services médicaux cubains pour proposer des offres qui contribuent au bien-être et à la qualité de vie, comme par exemple offrir des vaccins anti-covid-19 aux clients.
Par ailleurs, le ministre a signalé qu'un travail a été effectué avec le ministère de la culture, car en plus du tourisme de soleil, de plage et de nature, il est important de transmettre notre richesse et notre diversité culturelles.
La connectivité, a-t-il dit, sera désormais de meilleure qualité, et dans les aéroports internationaux, les clients auront accès au WiFi gratuit pendant une demi-heure. De nouvelles applications et plateformes sont introduites pour les services à la clientèle en ce qui concerne les transports et les installations. Des facilités de paiement ont été créées avec des codes qr.
Tous les hôtels cinq étoiles, a précisé le ministre, ont amélioré leur confort et garantissent désormais une connexion Internet depuis les chambres, les plages et les autres espaces publics. Dans les établissements quatre et trois étoiles, des efforts intenses sont déployés pour créer les mêmes facilités.
Dans cette nouvelle normalité, a-t-il expliqué, l'élimination de la circulation de l'argent liquide est encouragée, y compris les paiements pour les produits et services, car elle est considérée comme un risque de transmission de la maladie. Par conséquent, les cartes prépayées en mlc (monnaie librement convertible) seront une facilité pour les clients, elles ne sont pas personnalisées et, à la demande de l'utilisateur, le solde est remboursé à la sortie du pays, dans la devise étrangère dans laquelle elle est cotée par les Bureaux de change (Cadeca).
En ce qui concerne le marché intérieur, il a rappelé que des services sont déjà fournis dans les provinces et qu'au fur et à mesure que la mobilité interprovinciale sera rétablie, les offres destinées aux clients nationaux se développeront.
MESURES POUR UN DÉPART EN TOUTE SÉCURITÉ
Cuba connaît une diminution des cas confirmés de covid-19 au cours des 15 derniers jours, et la couverture vaccinale de la population est garantie, de sorte qu'à la date de réouverture, plus de 90 % des Cubains auront déjà reçu un schéma complet de doses. Toutefois, la réouverture sera échelonnée et contrôlée, a souligné le ministre du Tourisme.
Il a ajouté que la priorité a été donnée à la vaccination des personnels des secteurs du transport, de l'immigration et de l'aviation, et qu'ils recevront même une dose de rappel, ce qui constitue un autre signe de sécurité sanitaire pour assumer pleinement la saison.
Quant à d’autres conditions nécessaires à l'accomplissement de cet objectif, Garcia Granda a fait allusion à l'ouverture progressive d'événements et d'institutions culturelles, tels que les galeries, les musées, les bibliothèques, etc., des actions qui transmettent la confiance et offrent des options pour le plaisir des clients. L'assouplissement des mesures internationales de contrôle sanitaire est une réponse à cette situation.
D'ici le 15 novembre, a-t-il ajouté, le test pcr à l'aéroport sera supprimé. En revanche, tous les voyageurs internationaux, cubains et étrangers, devront présenter un passeport sanitaire ou un certificat international anti-covid-19 pour les vaccins certifiés par les organismes de réglementation compétents.
Toutefois, ceux qui ne disposent pas de ce document devront présenter le résultat d’un test négatif de moins de 72 heures.
Par ailleurs, les enfants de moins de 12 ans, quelle que soit leur nationalité, ne seront pas tenus de présenter un calendrier de vaccination ou un pcr.
Toutefois, la surveillance épidémiologique sera maintenue à tous les points d'entrée, et la présentation de la Déclaration de santé du voyageur sera exigée, bien que des démarches soient en cours pour la rendre numérique et qu’elle puisse être présentée bien avant le voyage, a-t-il précisé.
Le ministre a rappelé que l'utilisation de masques faciaux reste obligatoire à l'intérieur des aérogares, comme dans tout le pays, en particulier dans les espaces clos.
Dans tous les cas, a précisé Garcia Granda, des échantillons pcr seront prélevés au hasard dans les aéroports, et les personnes présentant des symptômes seront orientées vers un établissement de santé désigné à cet effet. Dans l'intervalle, la surveillance sanitaire de tous les touristes présents dans les installations se poursuit.
De même, les propriétaires de maisons de location, d'auberges, etc., sont tenus de signaler aux autorités sanitaires tout client présentant des symptômes associés à la covid-19.
Pour les voyageurs cubains, a-t-il rappelé, il est obligatoire de se présenter au cabinet de consultation du médecin ou à leur zone de santé dans les 48 heures suivant leur arrivée, pour un suivi par le médecin de famille.
En outre, les voyageurs cubains résidant dans le pays seront soumis à un test de dépistage de l'antigène au septième jour de leur arrivée et, s'ils présentent des symptômes, ils seront traités comme des cas suspects.
L'objectif, a souligné Garcia Granda, est de rendre le tourisme international et national plus sûr et plus fiable.

source : https://fr.granma.cu/cuba/2021-10-26/quelles-mesures-cuba-prendra-t-elle-pour-la-reouverture-du-tourisme-international

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :