Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-09-30 15:11:15

      

Caracas, 30 septembre (RHC) Le Venezuela a dénoncé l'"opération du vol" de ses avoirs à l’étranger, lancée par le chef putschiste Juan Guaidó, et s’apprête à engager des poursuites judiciaires pour les récupérer.

Le vice-président sectoriel de l’économie et ministre du Pouvoir Populaire du Pétrole, Tareck El Aissami, a dénoncé une "opération de vol et de spoliation" des entreprises Citgo et Monómeros, deux des principaux actifs vénézuéliens situés à l’étranger et gérés par le chef de l’opposition Juan Guaidó depuis 2019, date à laquelle il a été reconnu par les États-Unis et la Colombie en tant que président par intérim du Venezuela.

"Nous voulons réaffirmer la volonté ferme, inébranlable et absolue du gouvernement de prendre toutes les mesures juridiques, tant internes qu’internationales, pour sauver les deux entreprises. Nous ne permettrons pas le vol de Citgo et de Monomeros", filiales de  PDVSA, la Compagnie des Pétrols du Venezuela, a indiqué El Aissami dans une allocution diffusée par la chaîne de télévision d’État vénézuélienne (VTV).

Le ministre vénézuélien a dénoncé la corruption dans les deux entreprises, dont Guaidó et d’autres dirigeants de l’opposition vénézuélienne, comme Leopoldo López, Julio Borges, Carlos Vecchio et Henrique Capriles, sont tenus pour responsables.

Il a exprimé l’espoir que les Etats-Unis parviendraient, "avec sagesse", à lever les sanctions imposées à l’encontre de la société publique Petróleos de Venezuela (PDVSA) et à "rendre" l’administration du Citgo au gouvernement, présidé par Nicolas Maduro.

Concernant le cas de la société Monomeros, il a déclaré que, jusqu’en 2019, date à laquelle elle a commencé à être gérée par Guaidó, la société était solvable et travaillait à 100 % de sa capacité installée.

Au début du mois de septembre, le procureur général du Venezuela, Tarek William Saab, a annoncé que le ministère public avait ouvert une enquête contre Guaidó sur l’affaire de la société Monómeros, qui avait été remise par le gouvernement colombien en 2019 à l’opposition vénézuélienne.

En janvier 2019, les États-Unis ont imposé des sanctions à PDVSA, y compris le blocage des fonds de Citgo pour les transférer à l’équipe du chef de l’opposition, quelques jours après que Guaidó s’est proclamé Président en charge du Venezuela et a reçu la reconnaissance de Washington.

Les autorités vénézuéliennes ont dénoncé le fait que les revenus de Citgo et de Monomères ont été volés par la direction de l’opposition pour financer leurs dépenses.

La restitution des avoirs à l’État vénézuélien a été l’une des exigences de l’exécutif à la table du dialogue avec l’opposition à Mexico.

 

(HispanTV)

 

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/272159-le-venezuela-continuera-a-lutter-contre-le-vol-de-ses-avoirs-a-letranger

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :