Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-10-23 19:25:43

      

La Havane, 23 octobre (RHC) Le ministre des Affaires étrangères de Cuba, Bruno Rodriguez, a considéré ce samedi comme honteux que le gouvernement des États-Unis fasse même l’impossible pour empêcher la reprise de notre pays.

Via son compte Twitter officiel, le ministre des Affaires Étrangères a rappelé comment Washington a renforcé le blocus économique, commercial et financier contre le peuple cubain au moment de la plus grande vulnérabilité, à cause de l’impact de la pandémie de la COVID-19.

À cet égard, il a mis l’exemple des 243 mesures prises par le gouvernement de Donald Trump (2017-2021) pour renforcer ce siège et restreindre l’entrée de devises dans le pays caribéen, dispositions qui restent inchangées sous l’administration de l’actuel locataire de la Maison-Blanche Joe Biden.

La liste comprend des restrictions sur les déplacements des citoyens américains, des obstacles au commerce extérieur, aux exportations et aux envois de fonds, ainsi que des campagnes de discrédit et la suspension des vols vers les aéroports cubains, à l’exception de La Havane.

Sous prétexte d’incidents de santé rapportés par des diplomates américains ici, pour lesquels la science n’a pas trouvé de cause et des rapports du département d’État américain ont révélé une mauvaise gestion gouvernementale, ils ont fermé les services consulaires dans la capitale des Caraïbes.

Cette décision a entraîné la suspension du programme de regroupement familial et l’octroi de visas pour les visites et la migration ordonnée et sûre, les Cubains étant obligés de se rendre dans des pays tiers pour toutes les formalités, ce qui augmente les coûts sans certitude d’une approbation.

L’inclusion de Cuba parmi les États qui sont soupçonnés de soutenir le terrorisme et de ne pas coopérer avec les efforts de Washington dans ce domaine renforce l’héritage du 45e hôte du Bureau ovale.        

Rodriguez a rappelé que le territoire insulaire, avec 70,9 % de la population vaccinable déjà immunisée contre le COVID-19, est plongé dans les préparatifs pour l’ouverture de ses frontières le 15 novembre prochain, processus qui dynamisera l’économie.

Dans ce contexte, Juan González, conseiller principal de Joe Biden pour l’Amérique latine, a récemment confirmé le soutien de la Maison Blanche aux tentatives de déstabilisation sur le territoire cubain et a menacé de nouvelles sanctions contre La Havane si une marche anticonstitutionnelle convoquée pour novembre ici n’est pas autorisée.

(Source : Prensa Latina).

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/274812-cuba-condamne-lhostilite-des-etats-unis-pour-freiner-le-developpement-du-pays

Tag(s) : #Cuba, #USA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :