Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-10-19 23:09:34

 

 

La Paz, 19 octobre (RHC) Le gouvernement bolivien a révélé aujourd’hui que l’ancien ministre de la Défense Luis Fernando López était l’auteur intellectuel d’une tentative de magnicide en 2020 contre le président Luis Arce.

Des preuves audio divulguées par le portail The Intercept ont permis d’établir la culpabilité de l’ancien ministre, fugitif de la justice réfugié au Brésil, a ajouté le vice-ministre de la Sécurité Citoyenne, Roberto Rios.

Les enquêtes fourniront des éléments supplémentaires pour identifier les autres complices des préparatifs de l’assassinat du chef de l’État, a déclaré le vice-ministre à la station La Razón Radio.

Selon Rios, l’audio montre l’intention de l’ancien vice-ministre de la défense de ne pas tenir compte de la volonté exprimée par le peuple aux urnes en octobre 2020 avec la victoire d’Arce.

« L’opération serait exécutée par des tueurs à gages ou des paramilitaires payés qui réalisent des actions violentes dans notre pays », a souligné le vice-ministre de la Sécurité Citoyenne, Roberto Rios.

Il a ajouté que le magnicide n’a pas pu être perpétré grâce aux mesures prises par les services de sécurité de l’exécutif, y compris alerter Arce avant qu’il n’assume officiellement la présidence en novembre 2020.

'Notre Frère le Président ne participait pas à des événements dans des espaces ouverts et des cordons de sécurité ont été mis en place pour protéger sa vie', a déclaré le vice-ministre.

Des experts du gouvernement avancent aussi une autre raison de l’échec du magnicide : un possible manque de coordination entre Lopez et l’ancien ministre du gouvernement Arturo Murillo, également impliqué dans le coup d’État de novembre 2019.

Le ministre du Gouvernement, Eduardo del Castillo, pour sa part, a présenté lundi l’enregistrement de The Intercept avec la voix de Lopez et une autre personne identifiée comme JEP.

Les autorités ont indiqué que les paramilitaires qui avaient participé à la tentative de magnicide ont été identifiés, ce qui a conduit le pays au bord d’un nouveau coup d’État, après la victoire électorale d’Arce en octobre de l’année dernière.

Del Castillo a également révélé d’autres preuves de l’opération contre le Président, comme des modèles de contrats et de courriels interceptés qui signalent également conduit l’ancien ministre de la Défense Fernando López comme gestionnaire du plan déstabilisateur.                  

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/274357-bolivie-lancien-ministre-de-la-defense-a-mene-une-tentative-de-magnicide

Tag(s) : #Bolivie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :