Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2021-09-20 12:45:47

      

Cela «n'a rien à voir avec la foi en l'amour et la compassion, c'est pourquoi nous demandons l'intervention du Pape de Rome», souligne l'appel.

Washington, 20 sept. (RHC)- «Un million de voix contre le blocus» tel est le nom d’une nouvelle initiative appelant le président des États-Unis, Joe Biden, à tenir ses promesses de campagne électorale et changer sa politique à l’égard de Cuba.

Lancée juste au moment où le président Biden arrive au huitième mois de son mandat, l’initiative promue par le Mouvement mondial contre le blocus, connu comme NEMO, vise à faire pression sur la Maison Blanche.

Le président démocrate suit jusqu’à présent une ligne aussi dure à l’égard de Cuba que celle de  son prédécesseur républicain, Donald Trump.

L'appel, publié sur le site officiel de NEMO www.noembargocuba.com , rappelle que Joe Biden a jusqu'à présent refusé de tenir sa promesse de campagne.

Au lieu de cela, il a préféré «répondre aux exigences de l'extrême-droite cubaine, qui n'a pas voté pour lui et ne le fera jamais, plutôt qu'à celles de ceux qui ont voté pour lui dans l'espoir qu'il ferait ce qu'il fallait», souligne la convocation.

Le document souligne que le président Biden et son secrétaire d'État, Antony Blinken, persistent avec un blocus qui ne profite pas non plus au peuple des États-Unis.

Le site Internet de NEMO souligne qu'avec cette position, les États-Unis non seulement ignorent le vote majoritaire des Nations Unies contre le blocus de Cuba, mais ils affectent également les relations avec des alliés de longue date.

Il a ajouté qu'une telle politique porte expressément atteinte à la responsabilité du pays nord-américain et critique en même temps le leader démocrate car son attitude et ses actions visent à étouffer le peuple cubain.

Cela «n'a rien à voir avec la foi en l'amour et la compassion, c'est pourquoi nous demandons l'intervention du Pape de Rome», souligne l'appel.

NEMO a réaffirmé que les 243 sanctions supplémentaires imposées par Trump «aggravent la politique génocidaire contre un peuple digne qui a répandu la solidarité dans le monde entier».

Dans leur exhortation, ils soulignent que le blocus tue et doit cesser maintenant. «Laissez Cuba vivre, faites ce qui est juste », conclut le texte.

Selon ses organisateurs, des lettres seront envoyées au Congrès des États-Unis, au secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et au Pape François dans le cadre des efforts déployés ici et dans le monde entier pour mettre fin au siège unilatéral.

Chaque année depuis le 24 novembre 1992, l'Assemblée générale des Nations Unies se prononce contre cette mesure coercitive, ce qui s'est traduit par un vote quasi unanime en faveur de la levée du blocus.

Le 23 juin, il a été rejeté par 184 des 193 États membres de l'ONU et, une fois de plus, les États-Unis se sont retrouvés isolés aux côtés de leur fidèle allié Israël en votant contre.

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/270896-un-million-de-voix-contre-le-blocus-de-cuba

Tag(s) : #Blocus, #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :