Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-09-15 08:45:33

      

Bogota, 15 septembre (RHC) A propos du rapport qui indique que la Colombie est le pays le plus dangereux pour les dirigeants environnementaux, l’Institut d’études pour le développement et la paix (Indepaz) a indiqué que 611 leaders et dirigeantes de défense de l’environnement ont été assassinés depuis la signature de l’accord de paix.

Selon les chiffres d’Indepaz, 332 de ces assassinats ont été perpétrés contre différentes populations autochtones, 75 personnes d’ascendance africaine membres de conseils communautaires, 102 paysannes, 25 contre des militants écologistes et 77 contre des membres de conseils d’action communale.

L’ONG Global Witness qui compte les crimes contre l’environnement dans le monde a révélé qu’en 2020, 65 défenseurs de l’environnement ont été assassinés.

Indepaz a indiqué qu’en Colombie, il y a plus de 152 conflits environnementaux liés à des méga-projets miniers, agro-industriels et infrastructurels qui vont à l’encontre des intérêts des communautés autochtones.

À ce jour, Indepaz a recensé 116 dirigeants assassinés en 2021, dont deux écologistes et 1231 depuis la signature de l’accord de paix.

 

(Telesur)

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/270265-plus-de-600-dirigeants-ecologistes-ont-ete-assassines-en-colombie-depuis-les-accords-de-paix

Tag(s) : #colombie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :