Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Venezuela se joint à la fête du Nicaragua à l'occasion du 165e anniversaire de la bataille de San Jacinto.
La République bolivarienne du Venezuela se joint à la célébration de la jubilation du gouvernement et du peuple courageux de la République sœur du Nicaragua à l'occasion du 165e anniversaire de la bataille de San Jacinto, qui a non seulement signifié la victoire dans la défense de la souveraineté du Nicaragua, mais qui marque également un jalon historique dans la conscience régionale de la liberté de l'Amérique centrale, face aux tentatives d'invasion des filibusters américains.

Honneur et gloire aux combattants distingués tels que le général José Dolores Estrada, les capitaines Carlos Alegría et Bartolo Sandoval, le lieutenant-colonel Patricio Centeno, la sentinelle Faustino Salmerón et les membres des quatre compagnies de patriotes, parmi lesquels une soixantaine d'archers indigènes Yucul qui se sont constitués pour arrêter les mercenaires du Nord qui, en complicité avec l'expansionnisme anxieux de l'empire américain, entendaient faire de l'Amérique centrale un réservoir d'esclaves. C'est avec une juste reconnaissance que les mots du général Estrada, saisissant la bravoure des patriotes nicaraguayens, "peut-être serions-nous en train d'écrire une défaite si les lieutenants Eva, Velez et Solis avec Manuel Marenco ne se résolvaient pas à mourir plutôt que d'abandonner le point de résistance".

Dans ce glorieux épisode de l'histoire de l'Amérique latine, nous honorons la mémoire du héros national nicaraguayen, le sergent-chef Andrés Castro, qui, à l'aide de pierres, a abattu deux des plus importants commandants ennemis et démoralisé les rangs des envahisseurs.

Combien ! Dignité et noblesse de cette armée patriote décimée, qui malgré son infériorité numérique en troupes et en armes, ses stratégies efficaces et ses tactiques ingénieuses ont non seulement légué le triomphe militaire mais ont envoyé sans hésitation à l'ennemi du nord un message fort de la souveraineté inaliénable des indigènes d'Amérique centrale sur leurs territoires nationaux.

Nous saluons le président comandant Daniel Ortega, la vice-présidente Rosario Murillo et le Front sandiniste de libération nationale, sur les épaules desquels repose aujourd'hui la responsabilité historique d'être les protagonistes à la tête d'une nouvelle épopée anti-austérité, avec ses nouvelles formes d'asservissement telles que l'application de mesures coercitives unilatérales contre les dignes peuples d'Amérique latine et des Caraïbes, mais nous sommes convaincus qu'en ces temps, l'ardeur patriotique nicaraguayenne réinventera également des compétences et des tactiques pour dépasser la supériorité des armes de l'armée ennemie.

Dans l'esprit des grands, Bolivar et Sandino, nous restons unis en une seule nation, un seul peuple pour défendre notre souveraineté et notre droit à l'autodétermination, et nous ratifions la volonté politique du gouvernement bolivarien d'unir nos forces dans la construction de la Grande Patrie latino-américaine et caribéenne, qui débouchera sur un monde nouveau, plus digne, plus juste et plus humain pour tous.

Vive le Nicaragua béni et libre à jamais !

Caracas, 14 septembre 2021

source : http://www.mppre.gob.ve/comunicado/venezuela-jubilo-nicaragua-aniversario-batalla-san-jacinto/

Tag(s) : #Venezuela, #nicaragua

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :