Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lundi 27 septembre 2021
Le KKE à propos des élections allemandes : Aucun changement positif pour le peuple


Les sociaux-démocrates de centre-gauche (SPD) ont remporté la plus grande part des voix lors des élections de dimanche, battant de peu le bloc conservateur de l'Union (CDU/CSU) de la chancelière sortante Angela Merkel dans une course serrée qui déterminera qui succédera à la dirigeante de longue date à la tête de la plus grande économie d'Europe.

Le SPD a obtenu 25,7 % des voix dans les 299 circonscriptions électorales allemandes, devançant l'Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti conservateur de centre-droit de la chancelière sortante Angela Merkel, qui a enregistré des pertes record en obtenant 24,1 %, selon le directeur fédéral des élections. 
Cependant, l'incertitude demeure quant à l'identité du prochain dirigeant de l'Allemagne. Tant le SPD que la CDU et son partenaire de coalition, l'Union chrétienne-sociale (CSU), ont déclaré vouloir entamer des négociations de coalition pour former un nouveau gouvernement.

Ce résultat serré signifie que deux petits partis - les Verts, qui ont obtenu 14,8 % des voix, et le Parti démocratique libre (FDP), avec 11,5 % - seront probablement les faiseurs de roi. 

KKE : aucun changement positif en faveur du peuple

Dans une déclaration publiée aujourd'hui (ici en grec), le bureau de presse du CC du Parti communiste grec (KKE) souligne :

"Le résultat des élections en Allemagne ne laisse présager aucun changement en faveur du peuple allemand, du peuple grec et des autres peuples d'Europe, comme le prétendent les partis de l'UE en Grèce. Au contraire, il signale l'intensification de la politique anti-populaire dans la "locomotive" de l'UE et de la zone euro, sous le couvert de la "transition verte", que les travailleurs seront appelés à payer de diverses manières. De plus, le parti social-démocrate allemand (SPD), qui sera probablement l'épine dorsale du nouveau gouvernement, a une longue tradition dans la mise en œuvre de politiques anti-ouvrières et anti-peuple. Le fait que "tout le monde puisse aller avec tout le monde" pour former un gouvernement en dit long.

Cette stratégie commune donne tout aux groupes d'affaires, afin de protéger le capital allemand dans sa concurrence féroce avec les États-Unis, la Chine et la Russie.

Ceux qui cultivent de faux espoirs pour un "changement pro-populaire de l'UE" ou pour un "développement positif pour le peuple grec" chercheront très vite une chaise... d'où tomber".
source : https://www.idcommunism.com/2021/09/kke-on-german-election-no-positive-change-for-the-people.html

Tag(s) : #KKE, #Allemagne, #Elections

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :