Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-09-30 12:43:15

 

o

Caracas, 30 septembre (RHC) Le dialogue entre le gouvernement et l’opposition consolide aujourd’hui la construction d’un nouveau cycle politique au Venezuela, où tous les secteurs ont dû se plier aux processus électoraux, a affirmé une source spécialisée.

Selon un rapport publié par l’Institut Samuel Robinson, les progrès des négociations menées au Mexique sont reflétés dans la décision de l’Union européenne (UE) d’envoyer une équipe d’observateurs aux élections régionales et municipales prévues pour le 21 novembre dans la nation sud-américaine.

À cet égard, il convient de souligner les efforts déployés par le Gouvernement vénézuélien pour mettre en œuvre la voie pacifique et désamorcer l’agenda putschiste ouvert qui pousse l’opposition depuis l’investiture de Nicolas Maduro, a souligné le rapport spécial du Centre de stades pour la pensée originale.

De même, la déclaration du bloc communautaire pourrait mettre en évidence la volonté de reconnaître non seulement les résultats qui découlent du processus, mais aussi la légitimité de l’exécutif bolivarien, et donc l’abandon de la position de reconnaissance de l’auto-proclamation de Juan Guaidó comme président intérimaire, a-t-il ajouté.

Le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a annoncé mercredi la nomination de la députée européenne Isabel Santos à la tête de la mission d’observation électorale.

Cette mesure est le résultat des recommandations formulées par une délégation exploratoire de l’UE, qui s’est rendue au Venezuela en juillet pour vérifier les conditions dans lesquelles se déroulerait l’événement démocratique et l’envoi éventuel d’observateurs.

 

En vertu de l’accord signé par le Conseil national électoral (CNE) et l’Union européenne, les observateurs désignés par le bloc communautaire observeront une stricte conduite d’impartialité, d’objectivité, d’indépendance et de non-ingérence dans le processus électoral.

De même, le CNE garantira à la mission d’observation européenne la liberté d’accès aux espaces, acteurs et faits relatifs au vote, comme convenu dans le passé avec d’autres délégations internationales.

En 2020, l’UE a exclu l’envoi d’observateurs aux élections législatives du 6 décembre, en remettant en question les conditions existantes pour le déroulement du processus et en imposant un certain nombre de conditions, dans une position d’ingérence rejetée d’emblée par l’État vénézuélien.

Les Vénézuéliens se rendront aux urnes le 21 novembre pour élire les 23 gouverneurs et 335 maires du pays, ainsi que les membres des conseils législatifs régionaux et des conseils municipaux.

Le renouvellement du CNE et la convocation aux méga-élections ont été le résultat direct des accords de la table de dialogue nationale installée en 2019 entre le Gouvernement bolivarien et plusieurs partis d’opposition.

 

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/272135-le-dialogue-consolide-la-construction-dun-nouveau-cycle-politique-au-venezuela

Tag(s) : #Venezuela, #Elections

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :