Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

08 Sep 2021FISE, UIS


A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de l’analphabétisme, la FISE, la Fédération Mondiale des Syndicats des Enseignants, membre affilié de la FSM, salue tous les syndicats d’enseignants, tous les enseignants qui luttent quotidiennement pour la gratuité de l’enseignement public pour tous les enfants.

Le 8 septembre, Journée internationale pour l’élimination de l’analphabétisme, a été creé à l’initiative de l’UNESCO en 1965, lors du Sommet de Téhéran et est célébrée chaque année à la même date depuis 1966.

Selon l’UNESCO, 750 millions d’adultes dans le monde sont analphabètes et plus de 250 millions d’enfants, principalement dans les pays les plus pauvres d’Asie et d’Afrique subsaharienne. Un pourcentage élevé d’analphabétisme est également rencontré dans le monde « occidental » développé. Selon le département américain de l’Éducation, 54% des adultes américains (âgés de 16 à 74 ans), soit environ 130 millions de personnes, n’ont pas une capacité de lecture supérieure à celle d’un enfant de sixième année. De plus, jusqu’à il y a quelques années, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), un jeune sur cinq en Europe avait un faible niveau d’écriture et de lecture.

Exacts ou non, les faits confirment la division des sociétés capitalistes modernes, à tous les niveaux : d’un côté, une partie de la population accumule de la richesse et de la prospérité, et de l’autre cote, de larges classes sociales vivent dans des conditions de misère économique, dégradation intellectuelle et insécurité générale. Les inégalités sociales sont un élément-clé du système capitaliste. La guerre, la pauvreté, la misère économique, le besoin de moyens de subsistance donnent naissance à des phénomènes tels que le travail des enfants et exacerbent le problème. Même la pandémie prive des milliers d’enfants de la possibilité de s’instruire parce qu’ils n’ont pas accès à l’ Internet et aux ordinateurs.

Les actions de défense des intérêts impérialistes et les plans géopolitiques concurrents en Afghanistan et dans la région au sens large conduisent des milliers d’enfants à l’exil, les privant du droit à une éducation appropriée et, pire encore, refusant aux filles une éducation générale en restreignant leur éducation uniquement par le Coran.

Les taux d’analphabétisme fonctionnel sont également élevés. C’est-à-dire le manque de capacité de l’individu à utiliser les connaissances fournies par la vie sociale et à les utiliser, c’est-à-dire à utiliser les connaissances qu’il acquiert à travers la parole écrite et orale et à travers elle, les informations qu’il possède.

Le FISE dénonce les gouvernements qui servent les intérêts impérialistes, les gouvernements qui incluent l’éducation dans les plans capitalistes. L’analphabétisme peut et doit être éliminé, ce n’est pas un phénomène qui naît et se reproduit tout seul. Elle a des causes et il est du devoir de notre classe de lutter contre elles.

NOUS RENFORÇONS LA LUTTE DE CLASSE

NOUS LUTTONS POUR L’ÉDUCATION GRATUITE POUR TOUS

NOUS LUTTONS POUR ÉLIMINER L’ ANALPHABÉTISME

source : http://www.wftucentral.org/fise-8-septembre-2021-journee-internationale-pour-lelimination-de-lanalphabetisme/?lang=fr

 

Tag(s) : #FISE, #FSM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :