Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-09-24 19:04:06

      

Nations Unies, 24 septembre (RHC) Les appels à la fin du blocus des États-Unis contre Cuba ont été réitérés aujourd’hui lors de la quatrième journée du débat de haut niveau de l’Assemblée générale de l’ONU.

Prenant la parole virtuellement en plénière, la Vice-Présidente du Bénin, Mariam Chabi Talata, a déclaré que son pays soutenait la résolution adoptée par le 34 Sommet de l’Union africaine, tenu en février 2021 à Addis-Abeba, sur le blocus économique imposé à l’île des Caraïbes.

À cet égard, a-t-elle souligné, nous demandons au Gouvernement de Washington de mettre fin à ce mécanisme au nom de la promotion de la paix et du développement. Elle a également appelé à la normalisation des relations entre Cuba et les États-Unis.

Pour sa part, la vice-présidente de la Gambie, Isatou Touray, a déclaré en séance plénière qu’il était temps que le siège nord-américain contre la plus grande des Antilles devienne une histoire.

Nous croyons aux relations amicales entre États, pierre angulaire de la coopération et de la solidarité internationales, et c’est pourquoi nous demandons aux États-Unis de mettre fin au blocus contre Cuba et d’établir des liens de coopération, a-t-elle ajouté.

La veille, le Premier ministre du Royaume du Lesotho, Moeketsi Majoro, a également plaidé, lors du débat à l’ONU, pour la levée du siège unilatéral contre le peuple cubain, question qui doit être résolue de toute urgence.

Au cours des trois dernières décennies, l’Assemblée générale a toujours voté contre les mesures coercitives du blocus nord-américain contre Cuba, a-t-il rappelé.

Mais le mécanisme persiste et en conséquence, a souligné Majoro, le peuple de cette île est soumis à des souffrances et à une douleur indicibles, exacerbées au milieu de la pandémie de Covid-19.

Au cours du débat général, le Mexique a également exprimé son opposition au blocus économique, commercial et financier contre Cuba.

Prenant la parole la veille en plénière de l’Assemblée générale, le ministre des Affaires Étrangères du Mexique, Marcelo Ebrard, a exigé la levée de ce mécanisme, une demande réitérée par le président Andrés Manuel López Obrador au cours des derniers mois et qui s’avère irrémédiable face à la grave crise économique et sanitaire au niveau mondial, a-t-il dit.

Au lieu de mesures unilatérales, a-t-il souligné, nous devons mettre en place des actions de solidarité et de soutien mutuel pour stimuler la croissance économique et le développement de nos peuples.

Washington a renforcé le blocus de manière opportuniste et inédite dans le contexte de la pandémie de Covid-19, comme l’a dénoncé à plusieurs reprises le Gouvernement de La Havane. Sous le mandat de Donald Trump (2017-2021), la Maison-Blanche a lancé plus de 240 mesures coercitives unilatérales et sanctions contre Cuba. À ce jour, l’administration de Joe Biden applique intégralement la même politique.

Source Prensa Latina

 

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/271506-de-nouveaux-appels-a-la-fin-du-blocus-contre-cuba-sont-lances-a-lonu

Tag(s) : #Blocus, #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :