Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La Bolivie avertit que le secrétaire général de l'OEA doit démissionner
La Paz, 1 août (Prensa Latina) Le ministre bolivien des Affaires étrangères, Rogelio Mayta, a prévenu aujourd'hui que le secrétaire général de l'Organisation des États américains (OEA), Luis Almagro, devrait démissionner avant de se faire démettre de ses fonctions.

Dans une interview accordée aux médias d'État boliviens, M. Mayta a déclaré qu'Almagro se croit propriétaire de l'OEA et ne fait rien pour l'unité et l'intégration des pays des Amériques, car son rôle est contraire aux intérêts de la région.

Il a également souligné que l'OEA ne contribue pas à l'articulation du consensus, et que ses actions ne sont pas en phase avec des mesures proactives et intelligentes en réponse aux besoins des pays membres, surtout en ce moment au milieu de la pandémie de Covid-19.

Pour nous, un objectif est qu'Almagro ne puisse pas continuer à être secrétaire général de l'OEA et la Bolivie va travailler pour cela, non seulement pour le bien de la Bolivie, mais parce que son comportement, sa façon d'agir n'est pas saine pour l'OEA elle-même", a souligné le chef de la diplomatie de l'État plurinational.

Vendredi dernier, le président de la Bolivie, Luis Arce, a affirmé lors d'un sommet du groupe de Puebla que l'OEA répond aux intérêts des États-Unis.

Si nous n'y mettons pas fin (à l'OEA), il est certain qu'ils voudront à nouveau transcender les frontières et chercher à nous influencer", a déclaré le chef d'État lors du forum virtuel qui a célébré le deuxième anniversaire de l'alliance susmentionnée.

Almagro est également mis en cause pour sa participation aux élections présidentielles de 2019 en Bolivie, notamment pour sa dénonciation basée sur un rapport préliminaire de fraude présumée.

Ce document a provoqué une escalade de la violence dans le pays contre les autorités, les militants et les partisans du Mouvement vers le socialisme (MAS).

La crise politique a conduit à la démission du président de l'époque, Evo Morales, qui a dénoncé un coup d'État.

jha/ybv
source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=466441&SEO=bolivia-advierte-que-secretario-general-de-la-oea-debe-renunciar

Tag(s) : #Bolivie, #OEA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :