Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-07-19 17:51:51

 

o

Caracas, 19 juillet (RHC) L’importance du dialogue gagne du terrain parmi les voix de l’opposition vénézuélienne, à l’approche des élections de novembre et face aux nouvelles tentatives de l’extrême droite de violer l’ordre constitutionnel.

 ‘Il faut dialoguer davantage pour notre réconciliation dans la paix et passer  ensuite le plus rapidement possible à la conciliation économique et sociale’ a précisé la veille le député

, vice-président de la Commission Spéciale pour la paix et la réconciliation de l’Assemblée Nationale (Parlement).

Le Parlementaire a rejeté la position des secteurs politiques qui envisagent de boycotter les processus de rapprochement entre le Gouvernement et l’opposition ; ‘ceux-ci, il faut les isoler et les dénoncer’, a fait remarquer Martínez dans ses déclarations recueillies dans une note de presse.

Selon le législateur d’Action Démocratique, ceux qui conspirent contre la paix le font aussi contre la reprise économique et sociale du Venezuela, en même temps qu’il considère essentiel de promouvoir le dialogue afin de réussir à la réconciliation.

Cette recherche de consensus doit s’étendre aux trois niveaux de gouvernement – national,  régional et  municipal- avec la totalité des secteurs de la vie nationale, les partis politiques, la société civile et les organisations communautaires, a-t-il souligné.

Martínez a ratifié l’engagement de l’Assemblée Nationale de promouvoir le dialogue sur la base de la tolérance, l’affirmation des coïncidences et le respect des différences, avec des garanties pour la liberté de pensée et de propositions. 

Lors d’une rencontre récente avec la Commission parlementaire pour le dialogue, la paix et la réconciliation, le chef de l’État, Nicolas Maduro, a signalé qu’il faut que les factions les plus radicales de l’opposition abandonnent la voie de la violence.

’Soit on avance sur la voie de la démocratie, la paix et les élections soit il n’y a pas de possibilité’, a souligné Maduro, qui a rejeté la position d’acteurs politiques qui utilisent les appels à la négociation comme couverture pour organiser des actions violentes contre l’ordre constitutionnel.

Source Hispan TV

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/264347-des-politiciens-de-lopposition-venezuelienne-rejettent-la-position-de-lextreme-droite-sur-les-elections

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :