Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-07-26 14:29:14

 

 

Par María Josefina Arce

Les États-Unis font pression sur d’autres nations, principalement d’Amérique latine et des Caraïbes, pour qu’elles fassent des déclarations condamnant Cuba, dans le cadre de la campagne qu’ils mènent contre notre pays, en déformant ce qui se passe dans l’archipel.

Le ministre cubain des Affaires Étrangères, Bruno Rodriguez a mis au grand jour une prétendue "déclaration conjointe" condamnant La Havane qui omet opportunément les faits de vandalisme rapportés lors des émeutes du 11 juillet dernier.

Le chef de la diplomatie cubaine a tenu le Département d’État des États-Unis pour responsable de sa rédaction afin de la promouvoir auprès des membres de l’OEA, Organisation des États américains.

Washington manipule la réalité cubaine et pourtant, il maintient un blocus génocidaire qui affecte l’affrontement au COVID 19, au milieu de la crise sanitaire que vit le monde par la pandémie.

Mais les Caraïbes ont à nouveau fait preuve de leur attitude souveraine et de solidarité avec Cuba. Ils ont rejeté les manœuvres américaines et, dans un communiqué publié ces derniers jours, il a réitéré sa demande de mettre fin au siège économique cruel et illégal.

Les pays des Caraïbes ont toujours accompagné la plus grande des Antilles dans sa lutte pour la levée de la mesure unilatérale qui entrave et freine son développement socioéconomique. Année après année, ils ont voté à l’ONU en faveur de la résolution cubaine sur la nécessité de mettre fin à cette politique hostile qui viole les droits de l’homme.

Mais ils ont aussi vivement critiqué à l’époque l’inclusion à nouveau de Cuba en 2020 par l’administration sortante de Donald Trump sur la liste des pays qui parrainent le terrorisme.

Les Caraïbes ont également insisté, à tout moment, sur la nécessité de l’incorporation de l’archipel aux mécanismes interaméricains dont il a été exclu unilatéralement par les États-Unis, soutenu par des gouvernements laquais.

Lors du cinquième Sommet des Amériques, qui s’est tenu en 2009 à Port of Spain, Trinité-et-Tobago, le nouveau président américain, Barack Obama s’est heurté, à plusieurs reprises aux critiqués de la plupart des États d’Amérique latine et des Caraïbes au sujet de l’absence de Cuba et du blocus génocidaire dont elle est victime.

C’était une demande longtemps ignorée par Washington et remerciée par Cuba, qu’il convient de rappeler,  n’a jamais demandé à être invitée à ces soi-disant Sommets des Amériques et dont la participation, cela a toujours été clair, devait être sur un pied d’égalité et avec des droits pleins et égaux.

Les Caraïbes ont manifesté leur souveraineté et leur soutien au peuple cubain. Dès les années 1970, ils ignoraient les pressions et chantages américains et nouait des relations avec la plus grandes des Antilles que l'on peut qualifier d’excellentes.

De nombreux aspects nous unissent. Cette mer qui baigne nos côtes est un lien fort, riche de solidarité et de fraternité. Le président de l’époque, Raúl Castro, a souligné un jour que les Caraïbes pouvaient toujours compter sur Cuba, et le temps a montré que Cuba pouvait sans aucun doute compter sur les Caraïbe.

source : https://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/265073-cuba-peut-egalement-toujours-compter-sur-les-caraibes

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :