Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-06-08 10:03:19

 

 

Lima, 8 jun (RHC) Pérou Libre, parti du candidat présidentiel péruvien Pedro Castillo, a rejeté l’accusation de fraude de Keiko Fujimori, alors que celle-ci perd le contrôle.

"Nous rejetons les déclarations de la candidate de Force Populaire, lui rappelant que le Pérou libre n’a jamais eu recours à la fraude électorale, au contraire, il a toujours été victime de celui-ci, et pourtant nous avons su affronter et vaincre", a affirmé lundi le parti Pérou Libre sur son compte Twitter.

Le groupe du candidat de gauche, Pedro Castillo, a répondu à son adversaire de droite, Keiko Fujimori, qui a dénoncé lors d’une conférence de presse à Lima (capitale) une "fraude systématique" dans le décompte des votes des élections présidentielles au Pérou, qui ont eu lieu dimanche.

Fujimori, candidate de Force Populaire, a signalé une série d’irrégularités présumées dans les bureaux de vote et a présenté plusieurs vidéos sur la fraude présumée qu’elle attribue au parti Perou Libre.

C’est ce qui se passe alors que son rival de gauche a pris la tête du décompte de voix  tout en progressant dans le comptage, même si les résultats partiels lui donnaient un léger avantage.

Avec 96,424 % des procès-verbaux traités, Castillo a un pourcentage de votes de 50,287 % contre 49,713 % pour Fujimori, selon les dernières données présentées par l’Office National des Processus Électoraux (ONPE).

Castillo a appelé à travers son compte Twitter ses sympathisants à défendre la démocratie et le vote dans une "veillée historique" qui permettra "la renaissance d’un nouveau pays".

La participation citoyenne à ces élections se situe à 76,62 %. Dans quelques heures, on saura qui dirigera le Pérou, qui a vu passer quatre présidents depuis 2018, trois en à peine cinq jours en novembre 2020.

Le nouveau président prendra ses fonctions le 28 juillet, jour où le Pérou célèbre le bicentenaire de son indépendance.

La volatilité constatée dans la plus haute instance politique du Pérou est due au fait que les cinq derniers présidents de ce pays ont été traduits en justice, une situation qui montre que la corruption est endémique dans ce pays, comme l’indiquent certains experts.

(HispanTV)

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/259993-perou-libre-rejette-les-accusations-de-fujimori-sur-une-pretendue-fraude-electorale-dans-le-pays

Tag(s) : #Perou

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :