Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-06-28 19:17:56

 

 

Brasilia, 28 juin, (RHC) Le Front Fora Bolsonaro ; (Bolsonaro, dehors !) a établi le 3 juillet comme la nouvelle date au Brésil pour demander la destitution du président Jaïr Bolsonaro, ont confirmé aujourd’hui des médias proches de la campagne.

Le chronogramme prévoit également des mobilisations lors de la remise à la Chambre de Députés de la demande unifiée de destitution de l’ancien militaire, prévue mercredi prochain dans la capitale du pays.

« La lutte des masses est l’élément décisif pour ouvrir le procès de destitution de Bolsonaro. Avec la mobilisation du 3 juillet, nous voulons transmettre un message au président de la Chambre basse, Arthur Lira » a affirmé Joao Paulo Rodrigues, de la coordination nationale du Mouvement des Travailleurs Ruraux sans terre et du Front Brésil Populaire.

L’usure de Bolsonaro lors des révélations vendredi dernier à la Commission du Senat qui analyse la gestion gouvernementale face au Covid-19 (CPI), avec des accusations de corruption dans l’achat de Covaxin, un vaccin indien contre le Covid-19, a accéléré le processus de mobilisation pour sa destitution.

Selon le portail Rede Brasil Atual, lors d’une récente réunion du Front Brésil Populaire il y a eu un consensus entre les différentes parties pour que la nouvelle manifestation ait lieu samedi prochain.

“Les nouveaux événements montrent des éléments plus concrets d’un cas de corruption du Gouvernement de Bolsonaro et renforce encore plus son caractère génocidaire, car c’est de la corruption liée aux vaccins pour sauver des vies » a déclaré le président de l’Union National d’Étudiants, Lago Montalvao sur le site Brasil de Fato.

La CPI a été marquée la semaine dernière par le présumé compromis de fraude lors des négociations pour l’acquisition de doses de Covaxin entre le Ministère de la Santé et l’entreprise Precisa Medicamentos, responsable de la vente du médicament produit par le laboratoire indien Bhara Biotehc du Brésil.

Le député Luis Miranda a révélé dans son témoignage vendredi dernier que le nom mentionné par Bolsonaro, de la personne impliquée dans le plan pour acheter Covaxin, à un prix plus élevé n’était autre que le parlementaire Ricardo Barros.

Avec les nouvelles dénonciations, la mobilisation pour la destitution du président a eu un prologue samedi dernier lorsque le gouvernant a été reçu avec des manifestations dans l’état de Santa Catarina du Sud.

“L’unité est la seule qui a montré le chemin pour la défaite de Bolsonaro », a signalé le membre du Front Povo Sem Medo (Peuple sans peur) et secrétaire de l’Intersyndical, Edson Carneiro Indio.

Il a précisé qu’il faut manifester contre la faim, contre le chômage et pour le besoin d’une aide d’urgence de 600 réales (équivalent à 106 dollars).

Jusqu’à présent le Brésil cumule 513 mille 474 décès et 18 millions 420 mille cas d’infection de coronavirus SARS-Cov-2, responsable du Covid-19.

 

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/262137-bresil-on-avance-la-date-des-protestations-pour-exiger-la-destitution-de-bolsonaro

Tag(s) : #Bolsonaro, #brésil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :