Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-05-21 09:35:47

      

Washington, 21 mai (RHC) Le gouvernement des États-Unis a donné un délai au chef de l’opposition vénézuélienne Juan Guaidó pour continuer à le reconnaître comme "président intérimaire" du Venezuela.

Le portail d’information Panam Post, citant le président du groupe de rédaction El Venezolano, Oswaldo Muñoz, a annoncé mercredi que l’administration américaine, présidée par Joe Biden, a clairement indiqué qu’elle reconnaîtrait officiellement Guaidó comme "président en charge" du Venezuela jusqu’au 1er décembre prochain, et si le chef de l’opposition ne peut pas chasser du pouvoir le président légitime du Venezuela, Nicolas Maduro, il perdra cette reconnaissance.

Cette décision a été annoncée par l’ambassadeur des États-Unis au Venezuela, James Story, lors d’une réunion qui s’est tenue mardi à Bogota (capitale colombienne).

"Nous avons des informations fiables et certaines selon lesquelles les États-Unis donneront du temps à l’intérim jusqu’au 1 décembre. C’est une décision du département d’État des États-Unis. ", a souligné Muñoz, ajoutant que cette décision se traduit non seulement par un retrait de la reconnaissance du chef de l’opposition comme président intérimaire, mais aussi par l’interruption de l’accès aux fonds de la nation sous la protection de Washington.

Panam Post a détaillé que le dernier retrait approuvé par les Etats-Unis s’élève à 152 millions de dollars du total de 342 millions en avoirs gelés en territoire nord-américain. Le montant total retiré par Guaidó à ce jour est de 245 millions de dollars, ce qui laisse 97 millions de dollars disponibles, soit moins d’un tiers du montant initial.

Avec le changement de stratégie du gouvernement américain. vers le Venezuela, le vent semble souffler en faveur du chavisme et contre l’opposition de droite.

L’annonce de Washington se produit, selon Muñoz, à un moment où Guaidó « a l’eau jusqu’au cou », c’est pourquoi il a décidé de négocier avec le gouvernement du Venezuela, a-t-il souligné.

En outre, les derniers communiqués du département d’État américain n’ont plus utilisé le terme "président" pour désigner le dirigeant de l’opposition Juan Guaidó, qui s’est autoproclamé en janvier 2019 "président par intérim" du Venezuela, et a été reconnu très tôt par l’administration nord-américaine de l’époque, présidée par Donald Trump, et ses alliés.

Il convient de noter que Guaidó a proposé le 11 mai un processus de négociation avec le gouvernement de Maduro, avec la participation des puissances internationales, en vue de la tenue d’élections libres dans le pays bolivarien; avec la possibilité de revoir les sanctions imposées par les Etats-Unis contre cette nation.

Pour sa part, Maduro a également déclaré qu’il était "prêt" à rencontrer Guaidó, et a exprimé l’espoir que la droite abandonnerait le chemin de la guerre, de l’invasion, des attentats, du coup d’État et suivrait le chemin électoral.

 

HispanTV

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/258059-venezuela-washington-accorde-un-delai-a-guaido-pour-continuer-a-le-reconnaitre-comme-president-par-interim

Tag(s) : #Venezuela, #Guaido

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :