Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-05-11 09:24:49

      

Bogota, 11 mai (RHC) Le président colombien, Iván Duque, a ordonné "le déploiement le plus important possible des capacités de la force publique" dans la ville de Cali (Valle del Cauca), l’un des épicentres des manifestations contre le gouvernement qui ont commencé le 28 avril dernier.

"Sur la base des pouvoirs constitutionnels, j’ai donné des instructions au Ministère de la défense, au Ministère de l’intérieur et à l’équipe gouvernementale de Cali pour qu’ils garantissent un déploiement accru des capacités de la force publique afin de rassurer les citoyens", a-t-il déclaré.

En outre, le président a ordonné de prendre, avec les autorités locales, "des mesures de restriction de mobilité nécessaires" dans le but de "minimiser les risques de sécurité et la loi sèche, tout cela en vertu de prendre soin de la population en général".

Duque a déclaré que les autorités doivent lever les blocages qui "affectent la qualité de vie des citoyens et portent atteinte à leurs droits", et a réitéré sa demande aux membres du Conseil Régional Indigène du Cauca (CRIC) de revenir à leurs lieux d’origines.

Quelques heures avant l’annonce de Duque, au moins huit membres de la protestation indigène ont été blessés après avoir été attaqués par des personnes sans uniforme qui, avec la police, ont tiré sur la foule qui maintenait le blocage dans une rue de cette ville.

"Les manifestants Indiens ont été attaqués par une foule d’uribistes [partisans du gouvernement officiel] conjointement avec la force publique au pied de la route, qui prétendent lever le blocus sur le point", dénonce le CRIC dans un communiqué. Pour l’association des autorités autochtones, les civils armés qui ont attaqué la manifestation "agissent comme des paramilitaires".

Dans les vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on observe le moment où des habitants de Cali tirent sur les manifestants, alors qu’ils sont accompagnés par des policiers. Les individus armés avaient l’intention de lever par la force l’un des barrages routiers au sud de la localité.

De son côté, Juliette de Rivero, représentante de la Haut-Commissaire aux Droits de l’Homme de l’ONU en Colombie, a rejeté les attaques subies par la protestation indienne et elle a exprimé sa "grave préoccupation" face aux faits. " Nous demandons instamment que l’on enquête et que l’on sanctionne", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

 

Source Hispan TV

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/256868-manifestations-en-colombie-duque-ordonne-le-deploiement-de-la-force-publique-a-cali

Tag(s) : #colombie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :