Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Commentaires sur José Martí et la Commune de Paris
28 mai 2021
María Caridad Pacheco González
Secrétaire de la diffusion et des relations publiques de l'UNHIC
En février 1871, José Martí arrive en Espagne pour son premier exil. Son arrivée coïncide avec la première tentative de prise de pouvoir par la classe ouvrière, et malgré cette coïncidence historique, la Commune de Paris est l'un des thèmes absents des textes de Martí.

Sa première référence, bien que non directe au sujet, remonte à 1875, lorsqu'il traduit Mes fils, de Victor Hugo, un écrivain qui s'était prononcé en faveur des Cubains qui avaient déclenché la guerre d'émancipation de 1868. Hugo avait été impliqué dans les événements de la Commune et dans ce récit - qui ne fait pas partie de ses œuvres de premier ordre - il offre une version vague et très abstraite de cet événement.

Dans ses chroniques européennes de 1881-1882, écrites peu avant son appréciation de Karl Marx, Martí censure, bien qu'il les comprenne, la colère et l'impatience qui, selon lui, entravent et retardent la solution des problèmes sociaux, les aggravant, mais lorsqu'il nomme un communard, il le fait avec respect et en admirant les qualités de chacun d'eux.

De Blanqui, il dit que "c'est un vieillard vénérable et colérique" [2]. Du peintre Gustave Coubert, il écrit qu'"il voulait le triomphe des pauvres gens dans le gouvernement de la nation"[3] et le décrit comme cet "homme exubérant, sûr de lui et turbulent" qui a "combattu avec les communards"[4].  

4] Sa chère Cuba aussi, une fois l'indépendance acquise, pourrait se joindre à ce groupe de nations qui refusent de s'affronter et constituent "la race de la liberté".

 

 

1] La Commune de Paris a été proclamée le 18 mars 1871 et a régné pendant 60 jours. Elle a été écrasée pendant la "semaine sanglante" du 21 au 28 mai 1871, bien que certains historiens affirment que les exécutions ont duré deux semaines.

2] José Martí. Obras Completas, Editorial de Ciencias Sociales, La Havane, 1991, volume 14, p. 358.

3] Ob Cit, p. 320.

4] Ob Cit, volume 15, p. 331.

 

source : https://www.pcc.cu/noticias/glosas-en-torno-jose-marti-y-la-comuna-de-paris

Tag(s) : #Cuba, #Marti

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :