Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Jeudi 8 avril 2021
La police kenyane prend d'assaut les bureaux du Parti communiste à Nairobi


Dans un geste arbitraire, la police kenyane a pris d'assaut, mercredi 7 avril, le siège du Parti communiste du Kenya à Nairobi et a procédé à l'arrestation de membres du parti. 
 
L'opération de la police a eu lieu sans aucun mandat de justice. 
Selon le parti communiste, les officiers de police avaient l'intention de pénétrer dans la chambre forte où sont conservés les principaux documents du parti. 


Parmi les membres du parti qui ont été arrêtés figure Gitahi Ngunyi, membre du Comité central chargé des travailleurs et des coopératives.

Par la suite, les communistes kenyans arrêtés ont été libérés sous caution et doivent comparaître devant le tribunal vendredi, où ils seront accusés d'avoir violé les mesures de restriction Covid-19 imposées par le gouvernement. 

Dans une déclaration, le Parti communiste du Swaziland condamne les événements d'hier à Nairobi et déclare qu'il "est inconditionnellement solidaire du Parti communiste du Kenya et de la classe ouvrière de ce pays en ces temps difficiles, se joint au Parti pour rejeter les restrictions irrationnelles de la Covid-19 tout en demandant un soutien plus concret pour les gens ordinaires". 

En outre, la déclaration ajoute que "l'agenda anticommuniste et anti-classe ouvrière est répandu parmi de nombreux dirigeants de l'élite africaine et est destiné à s'approfondir alors que le mouvement révolutionnaire des masses continue de croître. De nombreux dirigeants africains continuent à jouer consciencieusement leur rôle de marionnettes avec distinction au profit de l'impérialisme, ennemi permanent des peuples africains".

source : https://www.idcommunism.com/2021/04/kenyan-police-storms-communist-party-offices-in-nairobi.html

Tag(s) : #Kenya, #Communiste

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :