Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Bruxelles, 8 avril (RHC) L’OTAN prévoit de déployer 37 000 hommes à la frontière orientale de l’Ukraine avec la Russie, dans le contexte de crise entre les deux pays dans la péninsule de Crimée.

Selon le portail d’aviation Avia.Pro de ce mercredi, la partie ukrainienne a l’intention d’accroître les tensions à la frontière avec la Crimée par un déploiement important des forces de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

Le rapport indique que les commandants des forces de l’Alliance Atlantique ont l’intention de déployer environ 37 000 soldats, dont 20 000 seront fournis par les troupes nord-américaines et les 17 000 restants par les autres pays membres de l’OTAN.

"Selon des responsables ukrainiens, au fur et à mesure que les affrontements entre l’Ukraine et la Russie se développent, la péninsule de Crimée deviendra la première cible de l’OTAN pour franchir la frontière avec la Russie", note le site web, citant un autre média appelé Soha.

Avia.Pro alerte sur un possible affrontement militaire à grande échelle entre Kiev et Moscou, étant donné que les forces de l’OTAN seront déployées près de la frontière avec la péninsule de Crimée dans le cadre des exercices militaires ‘Defender Europe 2021', et que la Russie, pour sa part, envoie également ses troupes dans la zone frontalière avec l’Ukraine.

Il souligne que les forces armées de la Fédération de Russie déploient de nombreuses unités militaires sur le territoire de la Crimée en vue d’entreprendre prochainement des exercices militaires de grande envergure, y compris l’utilisation de forces terrestres, d’avions de combat et de forces navales.

Le rapport conclut que, par ailleurs, plusieurs experts n’excluent pas que, dans le cadre des manœuvres militaires de l’OTAN, les forces de l’Ukraine puissent lancer une offensive sur les indépendantistes à l’est de leur territoire, où les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk ont été proclamées .

Les relations entre Moscou et Kiev se sont détériorées lorsque la péninsule de Crimée a rejoint la Russie après un référendum en mars 2014. Plus de 96 % des Criméens ont voté pour l’adhésion à la Fédération de Russie.

Depuis lors, la Russie et l’Occident ne sont toujours pas en mesure de surmonter les fossés qui sont apparus à la suite de cette conjoncture qui a conduit l’Ukraine à s’engager dans une campagne de guerre contre les groupes souverainistes des États populaires de Donetsk et de Lougansk.

La crise a repris dès que l’Ukraine a annoncé, à la fin du mois de mars, des exercices militaires conjoints avec l’OTAN, auxquels Moscou a répondu en déployant ces derniers jours un grand nombre de forces et d’équipements militaires à la frontière occidentale, et a mis en garde contre tout déploiement de troupes de l’Alliance atlantique en Ukraine, ce qui provoquerait davantage de tensions à proximité de ses frontières et conduirait à une réponse forte de la part de la Russie.

 

Source HispanTV

Édité par Reynaldo Henquen

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/253358-lotan-prevoit-de-deployer-37-000-soldats-a-la-frontiere-de-lukraine-avec-la-russie

Tag(s) : #OTAN, #Ukraine, #Russie

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :