Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Roberto Morejon

Depuis un aérostat à Moscou, des vélos à La Havane ou des voitures à Miami un message est arrivé énergique sur l’impératif de mettre fin au blocus des États-Unis contre Cuba.

La multiplicité des pays, presque 70, le défilé dans la capitale cubaine et une promotion dynamique dans les réseaux sociaux ont caractérisé cette journée mondiale de solidarité avec la plus grandes des Antilles.

Nous devons prendre ce tout récent chapitre contre le siège mis par les États-Unis à Cuba comme le résultat de petits efforts de personnes courageuses et engagées envers une bonne cause.

Les protagonistes travaillent, sont engagés envers leurs familles, cependant ils consacrent du temps à coordonner des initiatives pour mettre fin à un acte génocidaire.

Nous parlons de groupes d’amitié intégrés par des habitants de pays divers et des Cubains résidents à l’étranger, avec  des idées politiques et religieuses diverses, mais convaincus du fait que justice sera faite.  

Parrainées par la chaine Europe pour Cuba aux côtés des mouvements solidaires de toute la planète, ces démonstrations prouvent que la nation caribéenne n’est pas seule.

Récemment le Miami Herald a publié une enquête polémique qui a essayé de renforcer la perception contraire, et ses résultats ont été présentés comme étant l’opinion des Cubano-américains sur la politique à suivre par Washington vis-à-vis de La Havane.

Selon le sondage, réalisé par la firme “Bendixen-Amandi et Associés », 66% des 400 Cubains interviewés qui ont voté aux dernières élections présidentielles, ont déclaré qu’il fallait maintenir la politique de « main de fer » de Donald Trump vers l’archipel caribéen.

Chose curieuse, ils ont tous voté le magnat et 40% des personnes enquêtées l’ont signalé, contre tous les pronostics, comme le gagnant des élections de novembre dernier au lieu de Joe Biden.

Contraire à la possibilité de la fraude, jamais confirmée par les tribunaux, et aux abus contre Cuba, un mouvement de Cubano-américains augmente aux États-Unis exigeant la fin des restrictions sur les échanges entre les familles cubaines vivant soit aux États-Unis soit dans lîle.

C’est dans ce but, qu’ils ont défilé ce weekend aux États-Unis, bien que leurs voix soient passées sous silence ou manipulées par les médias dans les mains de l’extrême droite.

Les mêmes qui reçoivent avec haine les vagues croissantes de sympathie vers la plus grande des Antilles dans sa lutte contre le siège étasunien.

Édité par Reynaldo Henquen

source : https://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/252359-le-message-a-ete-energique-et-transparent-non-au-blocus

Tag(s) : #Blocus, #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :