Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Caracas, 30 mars (RHC) Le Ministre des Affaires Étrangères du Venezuela, Jorge Arreaza, a de nouveau dénoncé les Etats-Unis pour l’impact négatif des mesures coercitives et unilatérales imposées à son pays.

'Ils n’ont aucune autorité morale et juridique', a déclaré Arreaza, lors de sa participation à une conversation en ligne avec l’intellectuel américain Noam Chomsky, sur les dangers et les possibilités du monde actuel.

Il a assuré que cette nation sud-américaine subit une agression sans précédent dans notre histoire. Il est douloureux de voir des enfants et des adultes atteints de maladies chroniques souffrir du blocus criminel, et il a dénoncé à cet égard que les actions de Washington empêchent d’acheter des fournitures et des médicaments pour faire face à la pandémie.

'Peu importe qui est à la Maison Blanche, que ce soit Donald Trump ou Joe Biden, c’est un réseau corporatif, militaire, industriel qui cherche à éterniser le système capitaliste... l’impérialisme, c’est un système complexe qui va au-delà de la volonté des États-Unis de soumettre le monde'.

Le diplomate a souligné la nécessité de renforcer les organismes multilatéraux pour faire face aux défis internationaux imposés par les temps nouveaux, sur la base de la pensée du Libérateur Simon Bolivar sur l’équilibre nécessaire de l’univers.

Et ce monde multipolaire est en train de naître, et comme tout accouchement est douloureux et comme une dispute, l’hégémonie de ceux qui se croyaient les maîtres et les souverains du monde, il y a des guerres, des morts, des douleurs, des souffrances, certaines directement par la voie de la guerre et de l’invasion, une autre par la voie des blocus qu’ils appellent des sanctions', a souligné.

Il a rappelé que des nations comme le Venezuela, Cuba, l’Iran, le Zimbabwe et tant d’autres sont victimes de cette nouvelle forme hégémonique de guerre contre les peuples et a il souligné les idées de Chomsky et leur validité.

Il s’est demandé si l’Organisation des Nations Unies était au service de l’impérialisme ou attachée au multilatéralisme et à la prise de décisions collectives et non imposées dans le monde.

Il a souligné que la première victime des politiques de la Maison-Blanche était le peuple nord-américain lui-même et il a déploré que toute cette complexité passe inaperçue dans les médias et les discours politiques.

 

Source Prensa Latina

Édité par Reynaldo Henquen

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/252272-arreaza-denonce-a-nouveau-la-politique-des-etats-unis-contre-le-venezuela

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :