Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le ministre des affaires étrangères Arreaza : Ce ne sont pas des canons, mais des bombes atomiques qui sont lancées contre le Venezuela.
Ecrit par Joselyn Ariza le 24/02/2021. Publié dans Actualités

Le ministre du Pouvoir populaire pour les Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a rencontré mercredi les ambassadeurs d'Allemagne et de France, Daniel Martin Kriener et Romain Nadal, ainsi que le chargé d'affaires du Royaume d'Espagne et des Pays-Bas, Juan Fernández Trigo et Robert Shuddeboom, afin de rejeter la politique anachronique et colonialiste du bloc européen à l'égard du Venezuela.

Lors de la réunion, qui s'est tenue à la Casa Amarilla Antonio José de Sucre, à Caracas, le ministre des affaires étrangères a remis aux diplomates européens une note de protestation pour avoir été les promoteurs des récentes attaques contre le Venezuela par le biais de nouvelles mesures coercitives unilatérales.


Le diplomate vénézuélien a précisé que les prétendues sanctions "ne sont pas des canons, mais des bombes atomiques contre le Venezuela" et que le Venezuela se défend avec dignité et prend une décision souveraine en vertu de la Convention de Vienne, qui est elle-même encadrée par la Charte des Nations unies.


Il leur a également remis un exemplaire de la Constitution de la République bolivarienne du Venezuela et de la Charte des Nations unies, les invitant ainsi à réfléchir et à respecter l'autodétermination des peuples et leurs affaires intérieures, comme indiqué dans la Charte et les autres conventions internationales sur les relations diplomatiques.

De même, il a exhorté le bloc européen à jouer un rôle constructif non seulement pour le Venezuela, mais aussi pour l'Amérique latine et le monde, en respectant les peuples libres, leur constitution et les lois internationales.

"Si l'Union européenne et ses États membres veulent reconstruire des ponts de communication avec le Venezuela, ils savent que notre gouvernement tendra toujours les bras et les mains pour que nous puissions le faire efficacement", a déclaré le ministre des affaires étrangères, M. Arreaza.

Cette réaction est intervenue après que le Conseil des affaires étrangères de l'Union européenne a imposé arbitrairement, lundi dernier, des mesures coercitives unilatérales contre des fonctionnaires de l'État vénézuélien, y compris des hauts dignitaires et des magistrats, membres des pouvoirs publics du pays.

source : http://www.mppre.gob.ve/2021/02/24/canciller-nota-protesta-ue-acciones-injerencistas/

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :