Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Panama, 9 février (Prensa Latina) Cuba a été le seul pays à répondre positivement au Panama à la demande d’aide de personnel médical pour combattre la Covid-19, a reconnu hier devant le Parlement le ministre de la Santé, Luis Francisco Sucre.

'La seule ambassade qui, à ce moment-là, a estimé qu’elle pouvait nous soutenir a été l’ambassade de Cuba', a déclaré le titulaire aux députés, expliquant que son gouvernement avait fait appel à plusieurs représentations diplomatiques avec une demande d’aide et d’information, mais que la plupart d’entre elles étaient dans la même situation face à la pandémie.

Il a expliqué aux législateurs que pour matérialiser la collaboration, ils ont signé un accord de coopération internationale entre le Ministère de la Santé et le Gouvernement cubain, par l’intermédiaire de son ambassade dans cette capitale.

« Nous sommes éternellement reconnaissants' aux médecins de Cuba qui soutiennent aujourd’hui la lutte contre la pandémie de Covid-19 dans les hôpitaux du Panama », a ajouté le ministre de la Santé.

« Je veux les saluer, les féliciter et les remercier d’être ici, à se sacrifier comme les Panaméens qui sont dans les hôpitaux, parce qu´ils sont ici pour aider notre peuple », a-t-il déclaré lors du débat avec les députés au sujet de l´accord entre les ministères de la Santé des deux pays.

Sucre a souligné que la nation caribéenne avait aidé 39 nations du monde durant la pandémie, et a affirmé que Cuba l’avait fait à maintes reprises auparavant avec le Panama, tout en louant la vocation de collaboration qui prime chez les médecins de l’île.

'Ils sont venus ici pour se mettre à la disposition de nos médecins', a-t-il manifesté en ajoutant qu’ils sont venus collaborer pour sauver la vie de nombreuses personnes, et ce parce qu’ils viennent d’un pays qui 'de manière humanitaire a soutenu le monde entier'.

Sucre a finalement déclaré que ceux-là mêmes qui critiquent l’accord, le feraient aussi dans un scénario où les gens mourraient dans les rues et les couloirs des hôpitaux en raison de la Covid-19.

'Ici, il semblerait que pour certains il valait mieux laisser mourir le peuple panaméen : nous n’allons pas permettre que cela arrive', a-t-il déclaré.

Le titulaire a révélé que dans la phase la plus critique le pays a demandé des médecins aux États-Unis, au Costa Rica, à Cuba, le Colombie, le Venezuela, l´Italie, Israël, la Chine, la Russie, la Corée du Sud, Singapour, l´Irlande et encore d’autres pays, mais que « la seule ambassade qui, à ce moment-là, a pensé pouvoir nous soutenir a été celle de Cuba », a-t-il assuré.

En guise de conclusion, il a confirmé les termes de la convention, qui a été conclue selon des règles et des lois strictes du pays et a affirmé que 'nous n’hésiterions pas à le faire à nouveau si nous devions le faire pour sauver la vie de tous les Panaméens positifs à la Covid(-19)'.

Sucre, ainsi qu´Erika Mouynes et Hector Alexander, titulaires des Affaires Étrangères et de l’Economie et des Finances, ont été convoqués par l’Assemblée Nationale pour répondre à 21 questions concernant la gestion de la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19.

peo/car/Orm/Jha/Orm

source : http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=885613:le-ministre-de-la-sante-du-panama-remercie-laide-de-cuba-et-de-ses-medecins&opcion=pl-ver-noticia&catid=29&Itemid=101

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :