Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La Havane, 16 février (RHC)- Les prétendues attaques acoustiques contre des diplomates nord-américains à Cuba ont été un prétexte avec la participation de la CIA pour entraver les relations avec Cuba, a déclaré le général de division Fabian Escalante.

«Vous ne pouvez pas trouver ce qui n'existe pas, ces «attaques» étaient une opération de la CIA», a ajouté le général Escalante dans une interview exclusive avec Prensa Latina.

Selon l'analyste, le «syndrome de La Havane» répondait à la prétention de l’administration Trump de mettre fin aux liens entre nos deux pays et d'étouffer la nation caribéenne.

«L'administration Trump voulait un prétexte pour rompre les liens avec La Havane et justifier les plus de 200 mesures prises contre le pays pendant son mandat», a-t-il dénoncé.

«Comment diffuser une onde radio qui affecte certaines personnes et pas d'autres», s’est demandé l'expert, en référence aux incidents décrits par les diplomates.

Cela est également confirmé par un rapport du Département d'État nord-américain déclassé récemment. Le rapport en question confirme l'absence de preuves permettant d'établir un lien entre Cuba et les mystérieux problèmes de santé qui ont affecté les fonctionnaires nord-américains.

Le rapport suggère que l'ordre de Trump de démanteler l'ambassade des États-Unis à La Havane au début de 2018 en réaction aux «attaques acoustiques» était une «réponse politique entachée de mauvaise gestion, de manque de coordination et de non-respect des procédures».

«Le mécanisme qui a causé ces troubles de santé reste inconnu. Nous ne savons pas la raison de ces incidents, ni quand ils ont réellement commencé, ni qui les a commis», indique le document rédigé en 2018, après quatre mois de travail.

«La déclassification de ce rapport indique un tournant de la politique des États-Unis à l’égard de Cuba suite à l'arrivée au pouvoir du démocrate Joe Biden», a déclaré le général Escalante.

Cependant, pour le chercheur, les transformations de la nouvelle administration ne seront pas drastiques en termes d'objectifs.

«Les mécanismes du gouvernement dans la société nord-américaine ne sont pas aussi simples qu'ils le paraissent et il ne s'y intéresse pas non plus», a-t-il ajouté.

L'administration Biden va essayer d’assouplir quelques restrictions telles que celles qui ont trait aux transferts de fonds et à la régularité des vols, de réactiver les consulats et les ambassades dans les deux pays, ainsi que de rétablir certains accords comme celui qui concerne la lutte contre le trafic de drogue, a-t-il ajouté.

«En même temps, ils ont l'intention d'utiliser cela pour faire naître des attentes dans le cadre de la guerre psychologique habituelle contre l'île», a signalé le général Fabian Escalante.

Ils saluent l’encouragement des petites entreprises privées pour générer une amélioration économique supposée dans le pays, alors qu'en réalité ils veulent détruire le modèle social cubain.

Leur objectif est de se débarrasser du gouvernement révolutionnaire, de profiter de cette époque et des nouvelles générations pour semer la confusion et essayer de réaliser ce qu'ils n'ont pas réussi à faire auparavant, a-t-il ajouté.

Il ne s'agit pas seulement de résoudre avec Cuba le problème historique de la domination, il s'agit de montrer à l'Amérique Latine et au monde que cela est possible» a-t-il conclu.

Source: Prensa Latina

Édité par Francisco Rodríguez Aranega

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/247888-la-cia-liee-a-des-attaques-acoustiques-presumees-a-cuba

Tag(s) : #Cuba, #CIA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :