Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La mission de chercheurs de l'Organisation Mondiale de la Santé, OMS, qui s’est rendue dans la ville chinoise de Wuhan, a révélé parmi ses premières conclusions que le virus covid-19 est d'origine animale et qu’il n’a pas été créé dans un laboratoire.

Le groupe de chercheurs bénéficie du soutien inconditionnel des autorités de la nation asiatique. Parmi ses premières missions figurait la visite au marché populaire de crustacés de la ville, liée à la découverte, fin 2019, des premiers cas d’un type de pneumonie jusqu'alors inconnu.

Cependant, rien ne prouve que le virus, appelé plus tard SARS-CoV-2, ait affecté pour la première fois un être humain là-bas et que cet endroit ait été le théâtre d'une contagion massive.                               

Lors d'une conférence de presse tenue à Wuhan, le chef de la mission de l'OMS, le danois Peter Ben Embarek, a assuré que «tout le travail qui a été fait pour identifier l‘origine de la maladie continue à pointer vers un foyer de ce virus ou d’un virus similaire chez les chauve-souris. "

L'expert en zoonose a ajouté qu'il n'y avait également aucune preuve que le nouveau coronavirus avait circulé dans cette ville avant décembre 2019, comme certains l'ont laissé entendre.

En raison de rumeurs selon lesquelles le virus aurait été conçu dans un laboratoire où qu’il s’en soit accidentellement échappé, les spécialistes ont visité l'Institut de virologie de Wuhan, l'un des plus importants du pays dans l'étude des agents pathogènes de niveau 4, ce qui a demandé le plus haut degré de protection.

Là, ils ont rencontré leurs homologues, dont le virologue Shi Zhengli, une autorité mondiale sur le sujet.

Ben Embarek a souligné que l'hypothèse d'un accident de laboratoire est hautement improbable et, en fait, ne fait pas partie des pistes suggérées pour les recherches dans l’avenir.

En revanche, la possibilité que le coronavirus soit arrivé à la ville de Wuhan à travers des produits surgelés est toujours d’actualité, ce qui implique que son transfert d'un animal à l'homme aurait pu se produire n'importe où ailleurs.

Ainsi, de nombreuses calomnies et informations insidieuses qui tentaient d’accuser la République Populaire de Chine d’être responsable de cette pandémie sont démantelées. Même l’ancien Président des États-Unis, Donald Trump, a déclaré sans aucune preuve que le SRAS-CoV-2 était né dans un laboratoire à Wuhan.

Les personnes mal informées qui s’obstinent à parler du "virus chinois" sont nombreuses. En outre, elles mentionnent également à tort les variantes "anglaise", "sud-africaine" ou "brésilienne", car simplement elles ont été découvertes dans ces pays, même si elles avaient déjà circulées avant dans d’autres endroits.

Édité par Reynaldo Henquen

source : http://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/247406-calomnies-demantelees

Tag(s) : #OMS, #Chine, #Wuhan, #Covid19

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :