Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cela fait déjà un an que le premier décès dû au coronavirus causé par le Covid-19, a été officiellement signalé. Au cours de cette dernière année, 90 millions de personnes ont contracté la maladie, 1,94 millions sont décédées et beaucoup d'autres sont plongées dans la pauvreté.

Selon les données d’un sondage réalisé en 2020 par la Banque mondiale, il sera impossible d'atteindre les objectifs de développement fixés pour 2030 car l’insatisfaction des besoins essentiels d'une grande partie de la population se prolongera bien au-delà de la durée de la pandémie.

La Banque mondiale a précisé que 78 des 91 pays participant à l’étude, subiront une augmentation des inégalités en raison de la pire crise enregistrée depuis 90 ans.

Ceci est exprimé dans un rapport intitulé «Un changement de sort», où il indique que jusqu'en 2019, des millions d'êtres humains avaient réussi à échapper de l'extrême pauvreté, mais la récession a détruit leurs espoirs.

Cela signifie qu'en plus de ceux qui souffraient déjà de graves carences, notamment dans les zones rurales, il y a maintenant une grande masse de personnes défavorisées dans les villes, dont beaucoup avec un certain niveau d'instruction, qui travaillaient dans la construction, les services et les secteurs de la manufacture.

Il s'agit d'une situation à long terme, pouvant s'étendre au-delà de 2030 et ayant des effets négatifs sur toute une génération, c'est-à-dire un problème aux dimensions colossales, a déclaré la Banque mondiale.

C’est paradoxal, d'une part la pauvreté a augmenté comme jamais auparavant, d’autre part, les plus riches, qui représentent 0,001% de la population mondiale, soit environ 500 personnes, ont réussi à accroître leur fortune.

La société Bloomberg a indiqué qu'en 2020, les riches ont gagné un total de 1,8 billions de dollars, soit 31% de plus que l'année précédente. Les cinq individus les plus riches de la planète possèdent désormais une fortune de plus de cent milliards de dollars, une richesse obscène dans une planète qui souffre de la misère et du besoin.

Si on caressait l'espoir que cette pandémie nous conduirait d’une manière ou d’une autre vers un monde meilleur, la réalité nous montre le contraire car la majorité de la population s’appauvrit et les riches deviennent chaque jour plus puissants.

Le monde vit et souffre d'un système néfaste où une règle d'or s’impose : celui qui possède de l'or, fixera les règles.

 

 

Édité par Reynaldo Henquen

source ;: http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/244519-un-monde-plus-riche-un-monde-plus-pauvre

Tag(s) : #Covid19

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :