Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le Président du Parlement demande que les crimes contre le Venezuela soient punis
 
Photo : Presse Présidentielle Caracas, 5 janvier (Prensa Latina) Le président de l'Assemblée nationale (parlement monocaméral) du Venezuela, Jorge Rodriguez, a demandé aujourd'hui que les responsables des crimes commis contre le pays par la précédente législature de la majorité de l'opposition soient punis.

Après avoir prêté serment en tant que chef de l'organe législatif installé mardi, M. Rodriguez a appelé à un processus de réconciliation entre tous les secteurs du pays, mais sans laisser impunies les agressions promues par la droite depuis l'intérieur de l'organe parlementaire.

Il ne peut y avoir de réconciliation avec l'oubli", a déclaré le député du "Bloc de la Patrie", rappelant les actions promues par l'opposition au cours des cinq dernières années pour rétablir l'ordre démocratique et constitutionnel de la nation.

En ce sens, le président de l'Assemblée nationale a rappelé les "excès" commis contre la population vénézuélienne en demandant des mesures coercitives, en volant des biens et en participant à des plans de coup d'État, en complicité avec le gouvernement des États-Unis et ses alliés internationaux.

De même, il a répudié les actes de corruption du leader de l'opposition Juan Guaidó - reconnu par Donald Trump comme le président en charge - dans la gestion des ressources expropriées par l'État vénézuélien, crimes dénoncés même par les médias qui ont soutenu des conspirations pour un changement de régime au Venezuela.

Jorge Rodriguez a exhorté les députés de l'Assemblée nationale à quitter les murs du Parlement et à descendre dans les rues du pays pour écouter les difficultés du peuple et travailler à la solution de ses problèmes par le biais de mécanismes permanents de consultation populaire.

Il a noté que le nouvel organe législatif constituera une commission chargée d'examiner les propositions de tous les secteurs de la société vénézuélienne et de faire avancer le dialogue politique et la réconciliation nationale.

Il a également appelé les parlementaires à réparer les dommages causés par la précédente législature et à ne pas se cacher derrière des blocages et des sanctions pour justifier les problèmes, ainsi qu'à dénoncer les fonctionnaires corrompus et à assumer le rôle de contrôleur de l'État.

Lors des élections du 6 décembre, le bloc unitaire du Parti socialiste unifié du Venezuela et de ses alliés a obtenu la majorité en remportant 256 des 277 sièges contestés.

Lors de l'installation de l'Assemblée nationale, les députés présents ont élu Iris Varela et Didalco Bolívar comme premier et deuxième vice-présidents, respectivement, tandis que Rosalba Gil sera secrétaire et Inti Inojosa et sous-secrétaire.

L'entité se réunira à nouveau jeudi prochain, afin d'élire les commissions et sous-commissions pour la nouvelle période législative.

agp/wup

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=421698&SEO=presidente-del-parlamento-demanda-castigo-a-crimenes-contra-venezuela

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :