Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Havane, 12 janvier (Prensa Latina) L’actuel gouvernement des États-Unis tente aujourd’hui d’imposer des obstacles supplémentaires à toute perspective d´amélioration dans les relations bilatérales avec Cuba, affirme le Ministère des Affaires Étrangères de l’île.

Dans une déclaration publiée la veille, la Chancellerie note que c’est la véritable motivation du Département d’État nord-américain de déclarer la nation caribéenne comme pays parrainant le terrorisme, ce qui a été annoncé ce lundi par le secrétaire d´État Mike Pompeo.

Parmi ceux qui partagent ce point de vue, on trouve notamment l’ancien conseiller du gouvernement de Barack Obama (2009-2017), Ben Rhodes, qui a déclaré sur Twitter qu’il s’agissait d’une manœuvre visant à lier les mains du prochain président, Joe Biden, en ce qui concerne Cuba.

De même, le sénateur démocrate Patrick Leahy a qualifié de dérision l’inclusion de la plus grande des Antilles dans la dénommée liste terroriste, et a affirmé que c’est le terrorisme domestique des États-Unis qui constitue la véritable menace pour la sécurité nationale de son pays.

La Chancellerie cubaine a fermement rejeté la désignation d’État patronnant la terreur et a déclaré qu’il s’agissait d’un 'acte arrogant d’un gouvernement discrédité, malhonnête et en faillite morale'.

Elle a ajouté dans sa déclaration qu’il s’agissait d’une action cynique, hypocrite et frauduleuse, et que l’administration Trump s’arroge le droit de cataloguer unilatéralement des pays, et ce sans mandat ni légitimité pour cela.

L´entité a précisé que c’était un instrument de diffamation pour appliquer des mesures économiques coercitives contre ceux qui ne se plient pas à ses caprices, et que Cuba, loin de parrainer le terrorisme, en a été victime.

Le document rappelle que 3.478 Cubains sont morts à la suite d’actions de ce type commises par le gouvernement des États-Unis, ou perpétrées et commanditées à partir de son territoire avec la tolérance des autorités officielles; et que deux mille 99 autres personnes ont été gravement blessées.

Il a également réaffirmé la position de l’île de rejeter le fléau du terrorisme sous toutes ses formes et manifestations.

'Les Cubains répudient avec mépris toute manœuvre visant à manipuler un sujet aussi sensible à des fins grossières d’opportunisme politique', affirme la déclaration.

peo/Jha/kmg

source : http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=885448:ladministration-trump-tente-dentraver-les-futures-relations-avec-cuba&opcion=pl-ver-noticia&catid=19&Itemid=101

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :