Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La Havane 2 janvier (RHC)- L’hostilité des États-Unis contre Cuba renforce le siège imposé contre l’île durant presque décennies, selon de récentes dénonciations d’autorités locales.

Après l’annonce du Département du Trésor contre la Banque Financière Internationale, BFI, entité de la plus grande des Antilles, le ministre des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez a rejeté la mesure punitive qui renforce encore plus le blocus après une année de pressions sans précédents.

« L’inclusion d’entités dans leurs listes prétend renforcer un siège économique qui n’a pas pu détruire la Révolution Cubaine en 62 ans » a écrit le ministre des Affaires étrangères sur son compte tweeter.

Cette déclaration répond à l’annonce du secrétaire d’état nord-américain Mike Pompeo, qui a annoncé l’inclusion de la BFI dans la liste d’entités financières cubaines avec lesquelles les Nord-américains se voient interdire le commerce.

La disposition deviendra effective au-début de janvier après la publication de la version actualisée de la liste qui pénalise des entités supposément sous le contrôle des Forces Armées Révolutionnaires de Cuba, a précisé le fonctionnaire de la Maison-Blanche dans un communiqué.

Cette action unilatérale se joint aux sanctions appliquées par Washington dans le but d’asphyxier  l’économie de l’île et de forcer un changement de régime.

Édité par Reynaldo Henquen

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/243515-cuba-denonce-le-maintien-du-siege-mis-par-les-etats-unis

Tag(s) : #Cuba, #Blocus

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :