Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Santiago du Chili, 22 janvier (Prensa Latina) Au Chili, le prix Nobel d'économie Stiglitz a attaqué le néolibéralisme et a assuré que la pandémie de Covid-19 montre aujourd'hui les conséquences de 40 ans d'imposition de ce modèle.

Le prestigieux économiste nord-américain a donné une conférence dans le cadre des séances du Congres Avenir 2021, le principal événement scientifique du Chili, organisé virtuellement. Il a signalé  les multiples variantes  de la pandémie qui affecte  la planète.

Stiglitz a souligné que pendant quatre décennies, le néolibéralisme a nié l'importance du rôle des gouvernements et privilégié l'action démesuré des marchés, raison pour laquelle de nombreux États se sont retrouvés dans une situation désavantageuse face à la crise sanitaire actuelle.

Le professeur de l’Université d’Indiana a estimé que les pays les plus performants dans la lutte contre Covid-19 étaient ceux «dotés de gouvernements efficaces, d’institutions solides et d’un bon niveau scientifique ».

Il a ajouté que la pandémie a touché davantage les pays avec de grandes inégalités, où il n'y a pas d'accès au système de santé et avec une protection sociale défaillante. Il a assuré  que c’est pour cela que les Etats Unis est un des pays les plus touchés, avec 25% des cas, bien que sa population ne représente que quatre pour cent de la population mondiale ».

Il s’agit, a-t-il dit, d’un pays "qui ne reconnaît pas le droit à la santé comme un droit humain fondamental" et il a assuré que dans cette société, les secteurs pauvres "ont subi plus de décès, une plus grande exposition à la maladie et une plus grande perte de leurs revenus'.

Édité par Reynaldo Henquen

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/245397-chili-la-pandemie-montre-les-consequences-du-neoliberalisme

Tag(s) : #Chili

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :