Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Caracas, 12 déc. (RHC).- Tarek El Aissami,  vice-président vénézuélien chargé de l’économie, a dévoilé vendredi une tentative terroriste contre l'une des principales raffineries du pays, El Palito.

Tarek El Aissami a indiqué que l'attaque déjouée devait avoir lieu avant les élections du 6 décembre dernier. Le ministre a montré comme preuves des moyens qui seraient utilisés par les terroristes présumés.

L'intention, selon le vice-président vénézuélien, était, en plus des dommages économiques, de provoquer une agitation nationale qui obligerait les autorités à suspendre ou à reporter les élections parlementaires de dimanche dernier.

Tarek El Aissami a révélé que les individus impliqués, dont trois sont détenus, sont venus de Colombie mais ils devaient simuler une cellule interne vénézuélienne mécontente du gouvernement.

Le vice-président a montré des détonateurs et des matériaux explosifs, «très puissants» saisis à Morón, dans l'État de Carabobo, qui seraient utilisés dans la réalisation de l'acte terroriste.

Il a assuré que l’opération était connue des services de renseignement des États-Unis et de la Colombie.

A cet égard, il a regretté que la Colombie serve de base à ces actions déstabilisatrices contre le Venezuela.

Tarek El Aissami a dénoncé que non seulement la raffinerie et les installations voisines auraient pu disparaître, mais aussi «la moitié de Puerto Cabello», car ils avaient l'intention de faire exploser un pipeline voisin dans le cadre d'un plan qui prévoyait, dans une deuxième partie, l'incursion d'un groupe de déserteurs de l’armée vénézuélienne et des militaires colombiens ou à la retraite.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/242157-le-venezuela-dejoue-un-plan-terroriste-contre-sa-principale-raffinerie-de-petrole

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :