Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le mouvement terroriste turc d’extrême droite des “loups gris” s’est illustré dans différents pays européens par des attaques sanglantes contre des défenseurs des droits de l’Homme et des minorités kurde et arménienne. En date du 4 novembre 2020, le Conseil des ministres français, sur proposition du ministre de l’Intérieur, a prononcé la dissolution de ce mouvement. Des députés allemands ont demandé à leur gouvernement d’entreprendre les mêmes démarches.

Ce mouvement d’extrême droite est également présent dans notre pays et s’est déjà signalé par des attaques contre des manifestants kurdes et des menaces lors d’initiatives pour reconnaître le génocide arménien. En 2017, ce mouvement a tenu une réunion d’envergure à Reinach. Le service de renseignement de la Confédération n’avait, à l’époque, pas jugé bon d’interdire cette réunion. Depuis l’accession au pouvoir de l’actuel régime turc, celui-ci fait ouvertement pression sur les opposants réfugiés en Europe et en Suisse et de nouvelles actions violentes de ce groupement terroriste sont à craindre.

1. Comment le Conseil fédéral peut-il justifier que l’on laisse une organisation terroriste, interdite dans des pays voisins, agir librement dans notre pays ?

2. Les réfugiés politiques turcs et kurdes ont-ils un droit à être protégé des personnes et organisations qui les ont obligé à fuir leur pays ?

3. Le Conseil fédéral entend-il prendre une rapide décision et interdire le mouvement des “loups gris” comme cela est déjà le cas dans certains pays voisins ?

 

Intervention de notre Conseiller National Denis de la Reussille

4 décembre 2020
IN CONSEIL NATIONAL, DENIS DE LA REUSSILLE, INTERNATIONAL, POLITIQUE INTERNATIONALE, POLITIQUE NATIONALE
source : https://pst-pop.ch/2020/12/04/interdire-le-mouvement-turc-des-loups-gris/

Tag(s) : #PST, #Turquie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :