Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CONSEIL MONDIAL DE LA PAIX
 Cette élection a été une manifestation claire de la participation de masse et de la diversité des partis impliqués - les affirmations du gouvernement américain sont fausses.


À l'invitation du Conseil national des élections du Venezuela (CNE), une délégation du Conseil mondial de la paix (CMP) s'est rendue dans le pays et a participé en tant qu'observateur international aux élections parlementaires du 6 décembre 2020. Ce fut pour nous une occasion inspirante de témoigner de l'une des élections les plus démocratiques et les plus libres du monde.
Après les tentatives de coup d'État répétées, les sabotages, les intrigues et le blocus anti-humain des États impérialistes des États-Unis et de l'Union européenne et de leurs alliés réactionnaires en Amérique latine (groupe de Lima), visant à délégitimer et à renverser la révolution bolivarienne et le gouvernement du Venezuela dans la patrie de Simon Bolivar, le peuple révolutionnaire du Venezuela a prouvé, une fois de plus, qu'il défend toujours fermement le droit de décider seul de ses affaires intérieures, face à toutes les pressions impérialistes, anti-démocratiques et anti-humaines et à l'ingérence étrangère.

Le 6 décembre, notre délégation a pu observer le processus de vote dans de nombreux centres de vote de Caracas. Dans chacun de ces centres, nous avons pu observer de longues files de personnes très enthousiastes attendant impatiemment de voter, ainsi qu'un personnel électoral extrêmement dévoué et serviable, qui n'a pas ménagé ses efforts pour aider les citoyens à voter de la manière la plus efficace et la plus transparente possible, tout en prenant, à chaque étape, toutes les précautions nécessaires pour protéger la santé des électeurs contre le virus COVID-19. Cette élection a été une manifestation claire de la participation de masse et de la diversité des parties concernées. Il s'agissait d'un véritable rejet de toutes les fausses affirmations, notamment du gouvernement des États-Unis, concernant la "dictature présidentielle" et le "manque de démocratie" au Venezuela.

Nous quittons cette terre de Simón Bolivar et son peuple pleinement assurés que le peuple du Venezuela, avec le soutien et la solidarité de toutes les forces anti-impérialistes et pacifistes du monde entier, pourra poursuivre la lutte contre les politiques de l'impérialisme et de l'oligarchie locale, et qu'il approfondira les transformations afin que le peuple soit le maître et le propriétaire légitime de ses richesses et de son destin.

Une fois de plus, nous exprimons notre profonde solidarité internationaliste avec le peuple héroïque du Venezuela et ses organisations de masse et nous remercions l'Institut Simon Bolivar - ISB et le Comité de solidarité internationale et de lutte pour la paix -COSI, membre du CMP, pour leur chaleureuse hospitalité.

Membres de la délégation du CMP :

- Bahman Azad, Conseil américain pour la paix, États-Unis

- Monisha Rios, Conseil de paix des États-Unis, Porto Rico

- Chris Matlhako, Initiative de paix sud-africaine

- Luis Cisneros, Mouvement pour la paix et le développement du Mexique

- David Denny, Mouvement des Caraïbes pour la paix et l'intégration, Barbade

- Marcello Gentile, Comité anti-guerre de Milan, Italie.

source : https://www.idcommunism.com/2020/12/venezuela-elections-2020-the-communist-party-pcv-is-back-in-national-assembly.html#more

Tag(s) : #Venezuela, #Elections, #CMP, #WPC

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :