Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Washington, 31 oct. (RHC).- Le journal étasunien, The New York Times a dénoncé ce vendredi l’expulsion d’enfants sans papiers de diverses nationalités vers le Mexique.

Le New York Times souligne que les autorités frontalières étasuniennes défient ainsi les limites des lois sur l’immigration et la protection de l’enfance.

Le journal ajoute que ces expulsions, qui violent également un accord diplomatique avec le Mexique, ont lieu dans le cadre d'une politique agressive de fermeture des frontières adoptée par le gouvernement de Donald Trump sous l'argument de la prévention de la propagation du nouveau coronavirus.

Cette mesure, mise en évidence dans un courriel interne très critique d'un haut responsable de la patrouille frontalière, «est en contradiction avec les conditions auxquelles le gouvernement mexicain a accepté de contribuer à la mise en œuvre de l'ordre.

En vertu de cet accord, seuls les enfants mexicains  peuvent être renvoyés au Mexique après avoir tenté de traverser la frontière, les enfants d’autres nationalités devraient être accompagnés d’un adulte, souligne le journal à propos des termes du pacte.

La décision d'envoyer les mineurs au Mexique met en danger les enfants de pays tels que le Guatemala, le Honduras et le Salvador en les envoyant dans un pays où ils n'ont aucun lien familial et sans adulte pour les accompagner.

La plupart des enfants semblent avoir été laissés, au moins en principe, aux soins des autorités mexicaines de protection de l'enfance, qui supervisent les foyers gérés par des organisations religieuses et d'autres groupes privés.

Selon le New York Times, les expulsions, qui semblent être plus de 200 au cours des huit derniers mois, reflètent la nature désordonnée avec laquelle beaucoup des politiques d'immigration les plus agressives de l'actuelle administration étasunienne ont été introduites.

Dans de nombreux cas, elles ont entraîné le déplacement de jeunes enfants entre les agences gouvernementales des États-Unis et maintenant entre les gouvernements de pays qui ne sont pas les leurs. L’auteur de l’article a signalé avoir obtenu un courriel du chef adjoint de la patrouille frontalière des États-Unis, Eduardo Sanchez, dans lequel il est clair que ces transferts d'enfants sont une violation flagrante de la politique nord-américaine.

Récemment, nous avons identifié plusieurs cas suspects dans lesquels des mineurs non accompagnés provenant de pays autres que le Mexique ont été renvoyés par les points d'entrée, plutôt que d'être renvoyés aux opérations aériennes de l'Immigration et des Douanes pour des vols d'éloignement, a écrit M. Sanchez.

Veuillez noter que si elles ne sont pas corrigées, ces actions compromettront grandement les opérations du titre 42 et doivent être arrêtées immédiatement. Nous rappelons qu'en aucun cas un mineur ne doit être expulsé intentionnellement a-t-il ajouté dans le courrier.

Source: Prensa Latina

Édité par Francisco Rodríguez Aranega

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/238397-le-new-york-times-denonce-lexpulsion-denfants-sans-papiers-vers-le-mexique

Tag(s) : #USA, #Migrants

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :