Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Caracas, 26 novembre (RHC)-Le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, Jorge Arreaza, a relevé l’importance historique des Traités d’Armistice comme la première référence de l’engagement des Latino-américains envers la diplomatie de la paix.

«Aujourd’hui, 200 ans après, nous sommes sûrs du fait que nous continuerons à insister sur la paix. Les Traités d’Armistice sont un référent…sont un des premiers signes de sceller en Amérique Latine un engagement envers la paix au-dessus de la guerre et dans une situation compliquée, a signalé Arreaza dans le Colloque International des Traités de Trujillo : Vers la Diplomatie Bolivarienne de la Paix.

La rencontre, organisée par le Centre d’Études Simón Bolívar, s’inscrit dans le cadre des activités pour le bicentenaire de l’Indépendance du Venezuela et il siège de façon virtuelle avec la participation  d’analystes, d’historiens et de politiques de plusieurs pays.

Le Traité d’Armistice et de Régulation de la Guerre a été signé par la Grande Colombie et l’Espagne entre le 25 et le 26 novembre 1820 dans l’état de Trujillo, signé exactement par Bolívar et le capitaine Pablo Morillo pour la fin de la guerre durant 6 mois.

Dans son intervention, Arreaza a fait un parcours historique par les circonstances qui ont accompagné cette initiative et il a signalé que les textes ne se bornaient pas au fait de la guerre, mais qu’ils encourageaient aussi le commerce.

Le chef de la diplomatie vénézuélienne a souligné leur actualité, surtout face aux menaces et aux conflits militaires qu’encourage l’impérialisme étasunien dans beaucoup de régions du monde.

Édité par Reynaldo Henquen

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/240811-le-ministre-des-affaires-etrangeres-du-venezuela-releve-lactualite-de-la-diplomatie-de-la-paix

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :