Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

L'Alliance progressiste UNES est inscrite pour les élections 2021 en Équateur 
Par Sinay Céspedes Moreno

Quito, 31 oct (Prensa Latina) Après des jours d'attente, l'inscription de la coalition progressiste de l'Union pour l'espoir (UNES) aux élections générales d'Equateur 2021 est aujourd'hui une réalité.

La séance plénière du Conseil national électoral (CNE) a pris la décision à la majorité de trois voix pour et deux abstentions, ce qui laisse la place à la participation aux élections convenues pour le 7 février 2021 prochain, au duo formé par l'économiste Andres Arauz et le communicateur Carlos Rabascall.

La présidente de l'instance, Diana Atamaint, ainsi que les conseillers José Cabrera et Esthela Acero ont approuvé la certification, tandis que Luis Verdesoto et Enrique Pita se sont abstenus.

Comme l'a expliqué la présidente lors de son vote, l'organisation politique a corrigé les observations faites par la plénière, "elle respecte donc les exigences constitutionnelles, légales et réglementaires en matière d'enregistrement".

En première instance, le CNE a accordé à l'UNES un délai pour remplacer le pré-candidat à la vice-présidence, l'ex-président Rafael Correa, après sa disqualification suite à la ratification d'une peine de huit ans de prison dans l'affaire de corruption, dénoncée par beaucoup comme un complot de persécution politique à son encontre.

À cette demande, la coalition, qui comprend le parti du Centre démocratique et la force d'Engagement social pour la révolution citoyenne, a déterminé que la nomination à la vice-présidence devait être occupée par Carlos Rabascall, résolvant ainsi la question.

D'autre part, les autorités électorales ont décidé de rejeter l'opposition déposée par Michael Aulestia, président du Mouvement Ahora, contre Rabascall, pour avoir des actions de la Banco de Guayaquil, liées à deux sociétés qui auraient des comptes dans des paradis fiscaux.

Selon lui, la documentation fournie à l'appui de la plainte ne constitue pas une preuve des motifs sur lesquels le recours administratif a été présenté.

La décision du CNE, à la majorité, permet au "Binomio de la Esperanza" de participer aux votes, dans lesquels ils sont profilés comme la force la plus populaire, selon certains sondages.

Toutefois, une fois que le CNE aura notifié la résolution aux autres mouvements et aux parties en conflit, un délai de 48 heures sera prévu pour d'éventuels recours.

Merci Équateur Le drapeau de l'Équateur a#ElBinomioDeLaEsperanza est qualifié ! Ensemble, avec fermeté et unité, nous avons obtenu le respect de la démocratie", a assuré le pré-candidat à la présidence Andrés Arauz en réaction à la décision.

Sur son compte Twitter, il a déclaré que la vigilance permanente avait fait la différence en faisant valoir le droit des Équatoriens à décider de leur avenir aux urnes.

De son côté, son colistier, Carlos Rabascall, a déclaré : "Le @cnegobec a approuvé le #ElBinomioDeLaEsperanza. Merci aux citoyens, qui sont les véritables héros de cette histoire ! Avec Andrés Arauz, nous allons retrouver l'avenir et la dignité du peuple".

Il a également réitéré ses remerciements au peuple pour avoir élevé sa voix en faveur de l'UNES et a assuré que la raison ne demande pas la force.

Les expressions de soutien à la Révolution citoyenne, à l'UNES et au Centre démocratique ne se sont pas fait attendre de la part des législateurs, des députés et des personnes en général qui voient dans ce groupement progressiste la possibilité de transformer la réalité actuelle, marquée par une profonde crise économique et sociale.

Ils ont tout essayé pour l'empêcher, mais la loi et la justice nous ont donné raison. C'est notre droit politique de choisir et d'être choisi. Il aurait été illogique que le contraire se produise. NOUS RÉUSSIRONS", a déclaré la députée Amapola Naranjo.

Dans son compte Twitter, l'UNES a souligné qu'ils sont déjà qualifiés et donc condamnés à gagner, au premier tour.

Ainsi, de nombreux messages montrent la sympathie avec laquelle l'Union pour l'Espoir et toutes ses propositions, en vue des prochaines élections, ont également été ressenties dans tous les rassemblements organisés dans la rue pour exiger le respect du droit de l'éducation politique à faire partie du vote.

car/scm/cvl

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=407879&SEO=alianza-progresista-unes-esta-en-comicios-ecuador-2021

Tag(s) : #UNES, #equateur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :