Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bogotá, 17 novembre (RHC)- L’assassinat de la conseillère Nerie Penna Rosas et de son mari Enod López, signataires de l’Accord de Paix en 2016 a été dénoncé par Sandra Ramírez, sénatrice du parti Force Alternative Révolutionnaire du Commun, FARC.

Le couple a perdu la vie à Puerto Guzmán, dans le département de Putumayo, dans le Sud du pays et l’on ignore les motifs de l’assassinat, mais ils s’inscrivent dans la vague de morts d’activistes pour la paix et d’écologistes, de leaders indiens et d’anciens guérilleros des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie.

Selon Ramírez, ces assassinats sont une preuve de la recrudescence de la violence en Colombie, situation face à laquelle le gouvernement du président Iván Duque ne réagit pas –a-t-elle signalé sur son compte twitter.

La députée a qualifié d’indolente l’administration actuelle et il a demandé au chef d’état de réagir face à cette situation.

Hier, l’ancien guérillero Heiner Cuesta, également signataire de l’Accord de Paix a été assassiné. Cet accord a mis fin au conflit armé entre cette organisation de guérilla et le gouvernement colombien durant plus de cinq décennies. 

La mort de Cuesta porte à 239 le nombre d’anciens guérilleros abattus par des bandes paramilitaires comme les Aigles Noires, groupe armé et financé par les trafiquants de drogue qui menace publiquement et qui revendique  plusieurs de ces crimes.

Édité par Reynaldo Henquen

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/239983-de-nouveaux-assassinats-de-signataires-de-la-paix-sont-denonces-en-colombie

Tag(s) : #colombie, #FARC

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :