Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La Havane, 20 novembre (RHC) Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a qualifié de calomnie et de fausse information les accusations d'ingérence cubaine présumée dans le processus électoral des États-Unis, lancées par des avocats liés à Donald Trump.

«Les représentants du président Trump mentent sans pitié en répandant de fausses informations sur les prétendues ingérences cubaines dans les élections nord-américaines. Une pure calomnie. Contrairement à la politique actuelle du Département d'Etat américain, Cuba n'interfère pas dans le processus électoral d'autres pays », a écrit le chef de la diplomatie cubaine sur Twitter.

Jeudi, en conférence de presse, Rudy Giuliani, avocat personnel du gouverneur Donald Trump, a reproché au Venezuela, à Cuba et à la Chine de s'être immiscés dans le résultat des élections présidentielles du 3 novembre dernier.

Maître Giuliani a indiqué que les machines et le système qu'ils utilisent pour voter sont liés au Venezuela, à Cuba et à d'autres acteurs mondiaux qui «ne veulent pas que Trump continue à être président».

 

Selon l'avocat, le système de vote utilisé dans la plupart des États lors des dernières élections serait produit par la société Smartmatic, dont les fondateurs sont vénézuéliens. «Ils étaient les alliés d'Hugo Chavez et ils sont les alliés de Nicolas Maduro», a déclaré l'avocat personnel de Trump.

 

Il a ajouté que le gouvernement vénézuélien a créé ce logiciel pour s'assurer qu'il ne perdrait aucune élection.

 

L'avocat Sidney Powell, lié à la campagne électorale de Trump, a affirmé à différents médias que «l'argent communiste» avait été utilisé pour influencer les élections, faisant allusion aux gouvernements du Venezuela, de Cuba et de la Chine.

 

Les accusations antérieures de violation de la sécurité des élections ont été démenties par l'Agence nord-américaine de sécurité des infrastructures et de cybersécurité, qui a publié la semaine dernière une déclaration affirmant qu'il s'agissait des votes les plus sûrs de l'histoire.

 

« Il n'y a aucune preuve qu'un mécanisme de vote ait éliminé, perdu ou modifié des votes ou ait été intercepté de quelque manière que ce soit », soulignait la déclaration, basée sur une évaluation conjointe des groupes de sécurité électorale, y compris l'Association nationale des directeurs d'élection des États.

Les revendications de sécurité des dernières élections ont coûté son poste au directeur de l'Agence Chris Krebs, et il a été licencié mardi pour cette raison, a déclaré M. Trump dans un tweet.

 

(Telesur)

Édité par Francisco Rodríguez Aranega

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/240271-bruno-rodriguez-rejette-fermement-les-accusations-dingerence-cubaine-dans-les-elections-etasuniennes

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :