Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La Paz, 26 novembre (RHC)- Le nouveau gouvernement de la Bolivie est prêt pour la relance des médias réduits au silence par le gouvernement de facto.

La vice-ministre bolivienne de la Communication, Gabriela Alcón, dans une conversation avec le journal numérique Urgente.bo, a signalé que l’on cherche à éviter la désinformation avec une ligne qui inclut les réseaux sociaux et les plateformes numériques de ces médias.

Nous sommes en train de préparer une relance des médias étatiques. Nous voulons que les Boliviens se sentent identifiés, comme l'a dit le président Luis Arce et l’a relevé le vice-président David Choquehuanca : celui-ci est un gouvernement de tous » a signalé la vice-ministre bolivienne.

Alcon a expliqué que la mesure exige du temps car on en est encore à une période de transition mais que l’on cherchera à maintenir l’équilibre informatif.

Bolivia Tv, radio Illimani, L’Agence Bolivienne d’Information, ABI, le quotidien Bolivia et le Système National de Radios des Peuples Originaires sont les médias de communication étatiques de ce pays andin.

Après le coup d’état contre le président Evo Morales en novembre 2019, Jeanine Añez a proclamé un régime de facto et elle a interdit plusieurs chaînes de télévision et de radios communautaires, accusant les journalistes qui couvraient les manifestations contre le coup d’état d’être des « séditieux ».

Añez a intimidé la presse locale et étrangère accréditée en Bolivie avec des menaces et des poursuites judiciaires dans un contexte de violence contre elle, comme l’ont dénoncé à ce moment-là des journalistes dont la présidente de la chaîne multinationale Telesur, Patricia Villegas.

Édité par Reynaldo Henquen

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/240810-bolivie-relance-des-medias-etatiques-reduits-au-silence-par-le-regime-de-facto

Tag(s) : #Bolivie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :