Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bogota, 14 oct. (RHC).- Des milliers d’indigènes colombiens s’apprêtent à marcher sur Bogota.

Quelques dix mille indigènes colombiens se sont rendus à Cali ces derniers jours où ils espéraient être entendus par le président Ivan Duque. Celui-ci a refusé le dialogue.

Dans des déclarations à la plateforme multimédia, teleSUR, Laura Serna, l'une des porte-parole du mouvement, a déclaré que la Minga sociale (la manifestation pacifique des Indigènes) exige à Duque de tenir un débat politique sur une série de revendications du mouvement.

Les déclarations de Serna surviennent après que les délégués de la Minga aient suspendu le dialogue avec les représentants du gouvernement dans la ville de Cali, et renouvelé leur demande d'entamer des négociations avec le président colombien.

Bien que Duque n'ait pas fait directement mention du dialogue avec le mouvement indigène, des messages ont été publiés sur les réseaux sociaux dans les canaux officiels du gouvernement colombien, dans lesquels ils affirment que les accords avec les communautés rurales de la région sud-ouest du Cauca ont été respectés.

Oscar Salazar, un autre porte-parole de la Minga sociale, a déclaré que le mouvement exige que l'État colombien change sa politique sur l'exploitation minière, qui favorise les sociétés transnationales et attaque les communautés.

Salazar, dans une interview à la plateforme teleSUR, a déploré l'état de la démocratie dans le pays sud-américain, qui considère qu'il est en train de vivre une débâcle, en plus du manque d'engagements pour respecter les Accords de Paix avec la justice sociale.

Le porte-parole a mentionné que la position intransigeante des autorités fédérales oblige les organisations paysannes, sociales et étudiantes à redoubler d'efforts pour que Duque participe aux négociations avec la Minga sociale.

Des milliers de personnes issues des communautés indigènes et paysannes et des organisations sociales se sont mobilisées lundi dans le sud-ouest de la Colombie pour demander au gouvernement de mettre fin à la vague de violence qui touche particulièrement les territoires indigènes, en plus d'un dialogue direct avec Ivan Duque.

De Cali, la Minga sociale du sud-ouest du Cauca a rapporté que des organisations et des groupes sociaux, y compris des étudiants, des travailleurs, des ouvriers agricoles d'autres régions, ont fait preuve de solidarité avec leur mouvement.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/236756-marche-sur-bogota-les-indigenes-colombiens-ne-renoncent-pas-au-dialogue-avec-le-president-duque

Tag(s) : #colombie

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :