Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

L'élimination totale des armes nucléaires devrait être la priorité absolue dans le domaine du désarmement
OCT
02
2020

Discours du ministre des affaires étrangères de Cuba, Bruno Rodríguez Parrilla, à la réunion de haut niveau de l'AGNU pour commémorer et promouvoir la Journée internationale pour l'élimination totale des armes nucléaires.  2 octobre 2020.

Monsieur le Secrétaire général :

Monsieur le Président :

Distingués délégués :

Il est consternant de constater que, 75 ans après les bombardements criminels d'Hiroshima et de Nagasaki, il existe environ 13 400 armes nucléaires, dont près de 1 800 sont en état d'alerte opérationnelle et 3 720 sont déployées1 , plus de la moitié appartenant aux États-Unis. Les États-Unis détiennent le plus grand nombre de ces armes prêtes à l'emploi2 et sont le seul pays au monde à avoir lancé deux bombes atomiques.

La communauté internationale ne peut rester impassible face à la Nuclear Posture Review des États-Unis, qui abaisse le seuil d'utilisation de ce type d'armes, même en réponse à des menaces dites "stratégiques non nucléaires".

Nous rejetons la décision du gouvernement des États-Unis de se retirer de l'accord nucléaire avec l'Iran et du traité sur les missiles à courte et moyenne portée, signé avec l'ex-Union soviétique, des actions unilatérales ayant de graves conséquences pour la stabilité et la sécurité internationales.

Nous vous demandons instamment de renouveler le traité sur la réduction des armes stratégiques avec la Russie (START).

Nous condamnons vos tentatives de rétablir la doctrine Monroe, en violation du droit international et de la proclamation de l'Amérique latine et des Caraïbes comme zone de paix.

Monsieur le Président :

La pandémie COVID-19 a montré la fragilité d'un monde où l'accès universel aux services de santé de base n'est pas garanti, tout en modernisant et en étendant les arsenaux nucléaires, sous le prétexte de concepts militaires ou de doctrines de défense et de sécurité, qui continuent de menacer l'Humanité.

L'élimination totale des armes nucléaires doit être la priorité absolue dans le domaine du désarmement. L'énergie nucléaire ne doit être utilisée qu'à des fins pacifiques pour le développement socio-économique des États, sans discrimination.

Nous réitérons l'appel à la ratification du Traité sur l'interdiction des armes nucléaires. Cuba est fière d'être le cinquième État à avoir ratifié cet instrument, d'être la première zone exempte d'armes nucléaires dans une région densément peuplée de la planète, d'appartenir à la première région du monde à être proclamée zone de paix et d'être un membre actif du Mouvement des pays non alignés, qui promeut la commémoration de la Journée internationale pour l'élimination totale des armes nucléaires.

Comme l'a dit le commandant en chef de la révolution cubaine Fidel Castro Ruz : "Les bombes peuvent tuer les affamés, les malades, les ignorants, mais elles ne peuvent pas tuer la faim, la maladie, l'ignorance.3" Nous méritons un monde de paix, sans armes nucléaires. Battons-nous pour cela.

Nous méritons un monde de paix, sans armes nucléaires.

source : http://misiones.minrex.gob.cu/es/articulo/la-eliminacion-total-de-las-armas-nucleares-debe-ser-la-mayor-prioridad-en-la-esfera-del

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :