Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Palestiniens menacés par les mesures punitives israéliennes contre Gaza

Par Adalys Pilar Mireles

Le Caire, 1 sept (Prensa Latina) La militante palestinienne Gamal Al-Agha a averti aujourd'hui que l'augmentation des mesures punitives israéliennes contre la bande de Gaza augmente les souffrances et met en danger la vie de ses habitants, punis par le Covid-19.

La décision d'Israël de couper l'approvisionnement en carburant aura sans aucun doute un impact très négatif et notamment dans le domaine de la santé ; elle constitue un frein à la propagation du SRAS-CoV-2, a déclaré la réfugiée basée au Caire à Prensa Latina.

C'est un endroit où l'on constate une forte incidence de maladies telles que le cancer, les maladies rénales et respiratoires, en raison des fréquentes attaques de l'armée israélienne et de l'utilisation d'armes interdites au niveau international, a dénoncé Al-Agha.

Se référant aux restrictions sur l'arrivée de carburant, la membre de la Fédération des femmes palestiniennes, section Egypte, a averti qu'à cause de cela, les locaux subissent jusqu'à 20 heures de black-out, ce qui coïncide avec les bombardements successifs contre différents points de l'étroite enclave côtière, bloquée par Tel Aviv.

Cette réalité - a-t-elle souligné - confirme que l'État sioniste contrôle à sa guise la vie des résidents de la bande de Gaza.

La veille, un groupe d'organisations de défense des droits de l'homme a déposé une requête devant la Cour suprême israélienne pour demander au gouvernement de lever immédiatement les interdictions établies en août, qui comprennent également des limitations à l'entrée des marchandises, ainsi qu'une fermeture de la mer (empêche la pêche).

En cette période de pandémie où tout indique qu'elle va s'aggraver, on craint de plus en plus la situation sanitaire dans la bande de Gaza, qui pourrait prendre des proportions alarmantes, a déclaré l'Adalah (Centre juridique pour les droits des minorités arabes en Israël), l'un des plaignants.

Dans le même temps, le coordinateur des Nations unies pour les territoires palestiniens, Jamie McGoldrick, a appelé Tel-Aviv à améliorer la situation humanitaire des habitants de cette bande de terre, qu'elle contrôle par air, mer et terre.

Le Comité international de la Croix-Rouge a fait une demande similaire, à un moment où le nombre de personnes infectées augmente et où la pandémie passe par la phase de transmission communautaire.

L'application de mesures punitives", a-t-il ajouté, "en violation du droit international et des décisions antérieures de la Cour suprême d'Israël, reflète le mépris de son gouvernement pour Gaza et son incapacité à offrir des conditions de vie décentes aux personnes vivant dans un tel scénario.

Dans les zones palestiniennes (Gaza, Cisjordanie et Jérusalem-Est), plus de 30 400 cas de Covid-19 ont été diagnostiqués, dont environ 10 000 sont toujours actifs.

Gaza, ce secteur pauvre qui est assiégé depuis plus d'une décennie, a essayé de protéger sa population de Covid-19 depuis les premiers mois avec des capacités limitées, mais le siège israélien, renforcé ces derniers jours, a aggravé le panorama déjà complexe, a insisté Al-Agha en dialoguant avec Prensa Latina.

car/ap
source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=393385&SEO=palestinos-en-riesgo-por-medidas-punitivas-israelies-contra-gaza

Tag(s) : #Gaza

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :